INTERVIEW. Jean Reno : "Mes Trésors est un voyage en père inconnu"

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/01/2017 à 15H26, publié le 02/01/2017 à 12H19
Le comédien Jean Reno est invité du 20 heures de France 2 pour présenter le film de Pascal Bourdiaux "Mes Trésors"

Le comédien Jean Reno est invité du 20 heures de France 2 pour présenter le film de Pascal Bourdiaux "Mes Trésors"

© France 2 / Culturebox

Jean Reno est à l'affiche de la comédie "Mes trésors" de Pascal Bourdiaux qui sort en salle ce mercredi 4 janvier. Invité sur le plateau de France 2, le comédien qui cumule plus de 70 films, évoque sa carrière, ses projets et sa grande amitié pour Luc Besson.

Il fait partie des rares acteurs français qui se sont imposés à Hollywood : Jean Reno sera toujours le Enzo du "Grand Bleu", le comte de Montmirail des "Visiteurs", "Léon", et le nettoyeur de "Nikita". Il revient aux cotés de Camille Chamoux et Reem Kherici dans "Mes trésors", une comédie de Pascal Bourdiaux qui sort mercredi 4 janvier.

https://videos.francetv.fr/video/NI_887035@Culture

"Mes Trésors" : un film en père inconnu

"Mes trésors", ce sont ces deux filles que rien ne prédestinait à se rencontrer. C'est un "voyage en père inconnu", à la recherche de Jean Reno. "J'ai cru par moment voir ma fille ainée, surtout le rôle de Camille Chamoux", souligne-t-il. 

Le comédien a pris beaucoup de plaisir à tourner le film de Pascal Bourdiaux. Lorsqu'il choisit de partir dans une nouvelle aventure il se laisse guider par son intuition. "C'est un grand film, une comédie tendre", assure-t-il.  

Sur "Mes Trésors", il partage le plateau Camille Chamoux et Reem Kherici. "Elles sont riches toutes les deux et ont un talent incroyable, ce sont des étincelles", dit-il à propos des deux comédiennes. Pour Reem Kherici, jouer aux côtés de cette star du cinéma français restera un bon souvenir : "C'est quelqu'un qui a un charisme énorme, il n'a presque pas besoin de parler, il a une prestance folle". Camille Chamoux, également à l'affiche partage ce sentiment : "Tout le monde dit que c'est un monument, lui ça le fait rire".

"Mes Trésoirs" - film français de Pascal Bourdiaux - Sortie le 4 janvier 2017- 1h31

Carole est une informaticienne introvertie qui vit encore chez sa mère. Caroline est une pickpocket rebelle qui écume les grands hôtels de la côte d'Azur. Les deux jeunes femmes ne se connaissent pas et n'ont rien en commun. Rien, sinon leur père, envolé avant leur naissance et qu'elles n'ont jamais vu. Jusqu'au jour où… Patrick ressurgit ! Ce voleur international recherché par toutes les polices a frôlé la mort, et décide de rattraper le temps perdu en réunissant ses deux filles autour d'un but commun : le casse d'un Stradivarius à 15 millions d'euros… Entre les bourdes, l’amateurisme et les chamailleries de ses deux filles, Patrick comprend vite que ce braquage ne va pas être une promenade de santé…

Reno / Besson : casting gagnant depuis 40 ans

Comédies, films d'action, drames, à 68 ans, Jean Réno cumule plus de 70 films au compteur. C'est dans les années 80 que sa carrière prend un tournant décisif. En 1983, Luc Besson lui donne un rôle de brute dans son premier film "Le Dernier Combat". Deux ans après, le réalisateur l'engage dans "Subway, mais c'est véritablement en 1988 sur "Le Grand Bleu" que les deux hommes se découvrent en profondeur.

Si le film est démonté par les critiques au Festival de Cannes, il fait un carton au box office (9,2 millions de spectateurs français) et marque l'envol de la carrière de Jean Reno. 
Luc Besson, Jean Reno et toute l'équipe du "Grand Bleu" lors de la présentation du film au Festival de Cannes en 1988

Luc Besson, Jean Reno et toute l'équipe du "Grand Bleu" lors de la présentation du film au Festival de Cannes en 1988

© FACELLY/SIPA

Visage butté de nettoyeur ("Nikita"), regard noir qui s'éclaircit au contact d'une petite fille ("Léon"), Jean Reno épouve une admiration sans faille pour Luc Besson. 

Avec Luc ça a accroché tout de suite, il y a une histoire d'amour qui s'est faite immédiatement

Monumental et international 

Cette association avec Luc Besson fait de lui une star internationale. Jean Reno s'impose ensuite dans le cinéma américain. "Mission impossible", "Da Vinci Code" ou encore "Godzilla", puis revient en France pour les trois épisodes des "Visiteurs". Autre monument au box office avec plus de 30 millions de spectateurs.
Jean Reno et Christian Clavier dans "Les Visiteurs"

Jean Reno et Christian Clavier dans "Les Visiteurs"

© Gaumont Buena Vista International

Jean Reno sera dès le 11 janvier 2017 à l'affiche du film de Sean Penn "The Last face".