INTERVIEW. Omar Sy et James Thierrée : "Chocolat, un héros noir à réhabiliter"

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/02/2016 à 15H20, publié le 01/02/2016 à 14H18
James Thierrée et Omar Sy invités de France2

James Thierrée et Omar Sy invités de France2

© France2/culturebox

Le comédien Omar Sy et James Thierrée, petit-fils de Charlie Chaplin, sont à l’affiche de "Chocolat". Un film de Roschdy Zem qui ressuscite le premier duo de clowns de l’histoire du cirque. Un Auguste et un clown blanc qui ont fait rire le Paris de la Belle Epoque. Les deux comédiens étaient les invités du journal de 20 heures de France 2.

Chocolat et Footit, hommage à des précurseurs   

Roschdy Zem s’est inspiré d’une histoire vraie pour son nouveau film qui sort sur grand écran ce mercredi 3 février 2016. Le destin hors du commun d’un artiste oublié. Chocolat, ancien esclave affranchi arrivé de Cuba, est un clown qui a connu un énorme succès à la fin du 19e siècle et au début du 20e.

Sur scène, il est le souffre-douleur d’un clown autoritaire qui s’appelle George Footit (1864-1921). "Ils ont créé quelque chose de grand dans la comédie clownesque, explique Omar Sy sur le plateau du JT. Ce sont les premiers à avoir été deux sur scène en même temps. Le principe du clown blanc et de l’Auguste, ca vient d’eux".

L'interview de Omar Sy et James Thierrée sur le plateau du JT de France 2

https://videos.francetv.fr/video/NI_617594@Culture

Chocolat, « un héros noir »  

Le film de Roschdy Zem rend également hommage à  l’homme, Rafael Padilla, qui était le véritable nom de Chocolat. Dans son interview, Omar Sy parle d’un héros noir à réhabiliter. "Enterré sous le nom de Chocolat, on a complètement oublié cet homme là. Même pendant son vécu, il n’avait pas d’état civil". Avant de tomber dans l’oubli, Chocolat va connaître la gloire pendant près de 20 ans avec son compère Footit. Paradoxalement les sketches des deux clowns, qui sont une satire de la société coloniale de l’époque, vont faire évoluer les consciences.
Un ouvrage de l'époque 

Un ouvrage de l'époque 

© Capture d'image France3/Culturebox
Le public parisien de La Belle Epoque vient voir un blanc qui botte les fesses d’un noir. Mais finalement c’est Chocolat qui devient la vedette du duo. "On avait jamais vu un noir être adulé à ce point là, on faisait des jouets à son effigie", explique James Thierrée, le complice d’Omar Sy dans le film. Le duo Chocolat/Footit prend fin en 1910. Ils poursuivent chacun, sans grand succès, une carrière solo. Chocolat sombre dans l’alcoolisme et la dépression suite à la mort de sa fille. Il finira sa vie dans la misère à 49 ans.