"Cro Man", la nouvelle pépite de Nick Park et des studios Aardman

Mis à jour le 07/02/2018 à 08H57, publié le 04/02/2018 à 19H38
Doug va tenter de sauver sa tribu dans "Cro Man" 

Doug va tenter de sauver sa tribu dans "Cro Man" 

© Studiocanal S.A. and The British Film Institute / Chris Johnson

Voici le dernier-né des studios de Bristol, brillants géniteurs de Wallace et Gromit, Chicken Run ou du délirant Shaun le mouton. Aux manettes, le meilleur de tous, Nick Park, pour une grande aventure loufoque : des hommes des cavernes vont jouer leur destin sur la pelouse d'un stade de foot. Et pourquoi pas ? Avec Park, tout est possible… Et comme d'habitude c'est irrésistible. Déjà un classico.

La note Culturebox

5
5/5
Cette fois donc, pas de Wallace ni de Gromit. Pas davantage de Shaun ou de "coq-boy libre et solitaire" (Chicken Run). Ils vous manquent déjà ? Aucune inquiétude, Nick Park a pris son temps pour donner de l'épaisseur à ses nouveaux personnages, faits d'argile et de pâte à modeler, filmés en stop-motion, selon les canons habituels des studios de Bristol.

Les petits nouveaux ne sont pas vraiment des perdreaux de l'année puisqu'ils nous arrivent de la préhistoire. Doug, tignasse et dentition en pétard, est le plus malin d'une petite bande d'hommes des cavernes qui vivote dans un joli paradis, à l'abri des attaques de dinosaures et de mammouths (ne pas s'inquiéter, aucune cohérence historique n'est revendiquée par les auteurs). Son principal ami, c'est Crochon, un sanglier de l'époque, rouquin plein de ressources.
"Cro Man" de Nick Park © StudioCanal

Tout va pour le mieux, la tribu subsiste tranquillement en chassant le lapin et en cherchant à déchiffrer les gravures laissées par leurs ancêtres sur les parois des grottes. Mais brutalement les choses vont se gâter avec l'irruption d'ennemis sensiblement plus avancés, puisque déjà à l'âge de bronze. Expulsés de leur territoire, Doug et ses amis vont avoir l'opportunité de le récupérer… en disputant un match de football. Précision : tout ceci se passe tout près de ce qui deviendra plus tard Manchester, autant dire que côté ballon, on sait de quoi on parle, même à l'époque.
"Cro Man" de Nick Park - © Studio Canal

Une fois de plus, nous voici bluffés par la géniale alchimie entre une animation unique au monde et un humour anglais toujours aussi porté sur l'absurde, des qualités largement développées dans tout ce que le studio a produit depuis sa création, de "Wallace et Gromit" à "Shaun le Mouton". C'est très drôle, rondement mené, et à des années-lumières de ce que les industriels de l'animation nous offrent le plus souvent. "Cro Man", c'est du fait main, du travail d'artisan, même si le film est loin d'avoir été construit de bouts de ficelle. Il mérite déjà son inévitable succès !
"Cro Man" de Nick Park . © Studiocanal S.A. and The British Film Institute / Joe Maxwell

LA FICHE

Genre : Animation
Réalisateur : Nick Park
Pays : Grande-Bretagne
Acteurs (doublage de la version française) : Pierre Niney et Kaycie Chase
Durée : 1h29
Sortie : 7 février 2018
Synopsis : Préhistoire, quand les dinosaures et les mammouths parcouraient encore la terre. L’histoire d'un homme des cavernes courageux, Doug, et de son meilleur ami Crochon, qui s’unissent pour sauver leur tribu d’un puissant ennemi.