Clovis Cornillac : "Belle et Sébastien fait partie du patrimoine"

Mis à jour le 12/02/2018 à 09H50, publié le 11/02/2018 à 13H37
Clovis Cornillac invité sur le plateau de France 2 pour son film "Belle et Sébastien"

Clovis Cornillac invité sur le plateau de France 2 pour son film "Belle et Sébastien"

© France 2 / Culturebox

"Belle et Sébastien 3" sort en salles le 14 février prochain. Un troisième volet de la saga imaginée par Cécile Aubry réalisé et interprété par Clovis Cornillac. Invité du journal de France 2, le comédien et réalisateur raconte cette nouvelle aventure.

Laurent Delahousse accueille ce samedi 10 février le comédien Clovis Cornillac afin d'évoquer la sortie du film dans lequel il joue et qu'il réalise "Belle et Sébastien 3".

https://videos.francetv.fr/video/NI_1183131@Culture

Une madeleine de Proust

C'est la troisième fois que Clovis Cornillac passe derrière la caméra. Après la comédie "Un peu, beaucoup, aveuglément" et la deuxième saison de la série télévisée "Chefs", le comédien revient en tant que réalisateur pour le film "Belle et Sébastien 3". Lorsqu'il retrace ce qui l'a encouragé à réaliser cette suite, Clovis Cornillac explique : "Je pense que cette histoire fait vraiment partie du patrimoine".

Un film d'aventure

Ecrite dans les années 1960 par Cécile Aubry, la série était diffusée sur la première chaîne de l'ORTF rassemblait de nombreux jeunes spectateurs. Clovis Cornillac qui n'était pas un grand fan du feuilleton se souvient avoir eu un déclic en lisant le scénario. "J'ai tout de suite vu le potentiel d'un grand film d'aventure". Un genre qu'il a vraiment voulu pour sa version de "Belle et Sébastien."Le film d'aventure a cette capacité de réunir et d'apprécier un spectacle commun", souligne-t-il encore. 
Felix Bossuet dans "Belle et Sebastien"

Felix Bossuet dans "Belle et Sebastien"

© Christophe Brachet - Radar Films – Epithète Films – Gaumont – M6 Films – W9

Un travail de passionné

Dans le film, le comédien incarne "le méchant", personnage longuement travaillé. Il poursuit : "Ce qui m'intéressait, c'est que nos héros soient confrontés à une véritable puissance méchante. Ils sont confrontés à quelque chose de terrifiant, quelque chose qui est le mal".
Clovis Cornillac dans "Belle et Sébastien 3" © Christophe Brachet - Radar Films – Epithète Films – Gaumont – M6 Films – W9
Cette troisième expérience en tant que réalisateur, Clovis Cornillac la savoure pleinement. Pendant le tournage, il vit intensément les séquences et s'investit avec passion dans tout ce qui entoure le film. Une passion totale qui le fait dire aujourd'hui que cette fonction a pris le pas sur celle de comédien. "J'ai travaillé pendant un an et demi sur ce film, 14 heures par jour. Faire un film, c'est emmener des acteurs le plus haut possible, fabriquer un monde et le partager avec le public, tout a du sens !", se réjouit-il.