"Champions", un film qui change notre regard sur le handicap mental

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/06/2018 à 12H25, publié le 04/06/2018 à 18H14
"Champions" un petit film espagnol qui traite avec humour et sensibilité du sport adapté pour les handicapés mentaux

"Champions" un petit film espagnol qui traite avec humour et sensibilité du sport adapté pour les handicapés mentaux

© Samantha Lopez Speranza

C'est un petit film espagnol qui parle d'autres "Champions", ceux qui ne font pas la Une des journaux. Ces champions-là sont tous porteurs d'une déficience mentale, mais sur un terrain de basket c'est une équipe de gagneurs sans peur ni complexe qui déboule, sous les yeux d'un entraîneur dubitatif. Le film sort en salles le 6 juin 2018.

Le réalisateur espagnol Javier Fesser signe un premier film qui mêle humour et sensibilité. "Champions" raconte l'histoire d'une équipe de basket hors-du commun. Et pour cause, les dix basketteurs sont tous atteints d'une déficience mentale ou neurologique. Engagés dans un tournoi pour handicapés, ils sont coachés par Mario, un célèbre entraîneur condamné pour ivresse au volant à un travail d'intérêt général dans une association. Une histoire magnifiquement Interprétée par des acteurs non professionnels. 

Reportage : P. Deschamps / A. Recouly / S.A. Ho / I. Cavaletto

Orgueil et dignité

Lors de la présentation du film au public, Jesus Vidal l'un des comédiens de "Champions" a pris la parole pour rappeler simplement : "J'espère que le film vous plaira comme il nous a plu à nous et s'il vous plait : orgueil et dignité pour les handicapés". Grâce aux champions du film, le public découvre l'autre visage du sport pratiqué par des handicapés. Sincère, généreux et plein d'espoir, ces "Intouchables" à l'espagnole a tout pour être le champion du box-office.

Champions Samantha Lopez Speranza 2 © Samantha Lopez Speranza

Plus de 60 000 personnes pratiquent le sport adapté

Si le handisport est réservé aux handicapés physiques, le sport adapté lui, est pratiqué par plus de 60 000 personnes qui souffrent de troubles mentaux ou psychiques plus ou moins importants. "Malgré ce niveau-là, ces incapacités et ces déficiences, ils sont capables de réaliser de super choses et de belles performances, et de se dépasser, et c'est ce qu'on recherche, c'est vraiment l'estime de soi", explique Alexandre Pereira, entraîneur à la Fédération Française du Sport Adapté. Côté performance, les français ne sont pas en reste. Représentée fièrement par Junior, Stéphane ou Antonio, l'équipe de France de basket est championne du monde.