Arnaud Ducret : '"Monsieur je-sais-tout", une vision très positive de l'autisme"

Mis à jour le 13/04/2018 à 16H19, publié le 13/04/2018 à 16H18
Arnaud Ducret  Stephan Archinard et Francois Prevot Leygonie lors de l'avant première de "Monsieur je-sais-tout"

Arnaud Ducret  Stephan Archinard et Francois Prevot Leygonie lors de l'avant première de "Monsieur je-sais-tout"

© PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Le comédien Arnaud Ducret est en tournée partout en France pour présenter son nouveau film, "Monsieur je-sais-tout". Réalisé par François Prévôt-Leygonie et Stéphan Archinard, le film traite avec humour d'une relation puissante entre un entraîneur de foot et un adolescent autiste Asperger. La comédie sort en salles le 9 mai 2018.

Il est sur scène pour ses one-man-show, sur le petit écran tous les soirs dans la série télé "Parents Mode d'emploi", et le voici au cinéma dans deux films qui sortent simultanément, Arnaud Ducret est survitaminé et défend tous ses projets avec cœur. Invité en duplex depuis Verdun, le comédien évoque "Monsieur je-sais-tout", un film à la fois touchant et drôle de François Prévôt-Leygonie et Stéphan Archinard sur l'autisme. En salles dès le 9 mai prochain. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1217549@Culture

Une entraide mutuelle

Lorsque Vincent Barteau (Arnaud Ducret), un entraineur d'1M92 voit débouler dans sa vie son neveu de 13 ans (Max Baissette de Malglaive), c'est un peu la panique. Car Léonard est autiste Asperger. Doté d'une intelligence hors-du-commun, d'une répartie déconcertante et d'une passion obsessionnelle pour les échecs, le jeune garçon va, quelque peu, bousculer le quotidien du grand célibataire.
Au-delà de la comédie, Arnaud Ducret rappelle que ce film est surtout l'occasion de donner une vision positive sur l'autisme et de témoigner des différences qui enrichissent les relations humaines. "Il n'est pas du tout question de faire dans le larmoyant et de donner des leçons, c'est une tranche de vie avec ce gamin".
Le jeune acteur Max Baissette de Malglaive

Le jeune acteur Max Baissette de Malglaive

© Gaumont Distribution

Le nouveau Rain Man

Trente ans après l'électrochoc de "Rain Man", de nombreux films sur l'autisme ont été produits ("Le Monde de Nathan", "Molly", "Le Phare des Orques"). Sorti en 1988, ce film a marqué l'histoire du cinéma. Réalisé par Barry Levinson et interprété par Dustin Hoffman et Tom Cruise, il osait pour la première fois évoquer le sujet méconnu de l'autisme.
"Rain Man" de Barry Levinson avec Dustin Hoffman et Tom Cruise

"Rain Man" de Barry Levinson avec Dustin Hoffman et Tom Cruise

© Allociné
Le film racontait comment deux frères diamétralement opposés se retrouvaient après le décès de leur père. L'un est autiste (Dustin Hoffman) et dans son monde à part, l'autre (Tom Cruise) est "surintégré" dans la société de consommation et perdu dans un marasme d'égoïsme. "Monsieur je-sais-tout" aborde sous l'angle de la comédie, ce même thème délicat. "Ce film est aussi positif et poétique que "Rain Man", confie Arnaud Ducret. 
Monsieur Je sais tout © Gaumont Distribution
Arnaud Ducret partage l'affiche de "Monsieur je-sais-tout" avec Alice David et Max Baissette de Malglaive.