San Sebastian: "Eden" derrière Daft Punk, la face cachée de l'électro française

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 25/09/2014 à 15H52, publié le 25/09/2014 à 14H52
Hugo Conzelman, Roman Kolinka, Félix de Givry à l'affiche d'Eden

Hugo Conzelman, Roman Kolinka, Félix de Givry à l'affiche d'Eden

© France3/culturebox

La réalisatrice Mia Hansen Love est venue présenter "Eden" au festival de San Sebastian. Un film qui nous plonge dans le monde de l'électro des années 90 où beaucoup de DJ ont caressé l'espoir de devenir célèbres. Derrière les stars planétaires de Daft Punk, combien se sont fracassés sur le mirage de la gloire ? Eden sort sur les écrans le 14 novembre prochain.

Synopsis d'Eden
Dans les années 90, Paul fait ses premiers pas dans le milieu de la nuit parisienne. Passionné de musique, il créé avec son meilleur ami le duo de DJ’s « Cheers ». Ils trouveront rapidement leur public et vivront une ascension vertigineuse, euphorique, dangereuse et éphémère. Aspiré par sa passion, Paul en oubliera de construire sa vie.

Reportage: Stéphanie Deschamps, Emmanuel Galerne, Gérard Haristoy

https://videos.francetv.fr/video/NI_152177@Culture

La scène électro française a toujours été foisonnnante. De cette émulation est née une vraie richesse qui au fil du temps est devenue la French Touch, avec daft Punk comme figure emblématique, couronnée par la planète aux Grammy Awards 2014.

Mia Hansen Love aurait pu choisir les icônes casquées comme thème de son film. elle aurait pû le monter plus facilement. Mais si Daft Punk plane sur "Eden", ce sont surtout les rêves déçus d'une partie de la génération électro qu'elle a voulu faire vivre avec Félix de Givry, Hugo Conzelman, Roman Kolinka (fils de Richard Kolinka et de Marie Trintignant), Pauline Etienne et Laura Smet.

Le festival de San Sebastian
Du 19 au 27 septembre