Révolution : la première projection d'un film en Arabie Saoudite depuis 35 ans

Par Jean-Michel Ogier (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 20/04/2018 à 16H18, publié le 20/04/2018 à 15H53
Il y avait même des pop corns pour la première projection d'un film en Arabie Saoudite depuis 35 ans

Il y avait même des pop corns pour la première projection d'un film en Arabie Saoudite depuis 35 ans

© France 3 / Culturebox

L'Arabie saoudite a testé mercredi une première salle de cinéma avec la projection du blockbuster américain "Black Panther" en présence de professionnels de l'industrie, avant l'ouverture des salles au public le mois prochain. Le royaume ultraconservateur, qui s'est engagé dans une série de réformes, avait mis fin l'an dernier à 35 ans d'interdiction des salles de cinéma.

Au coeur de Ryad, une salle de cinéma flambant neuve. Des invités triés sur le volet se presszent pour assister à la projection du blockbuster américain "Black Panther". Dans la salle des hommes et des femmes qui peuvent même patienter en mangeant ... du pop corn. Le visage rayonnant, une Saoudienne mesure la portée de l'événement :

"C'est historique. Je suis ravie de participer à cette ouverture. Je pense que toute notre génération est très heureuse de vivre ce moment.

Pour Clarence Rodriguez, spécialiste de l'Arabie Saoudite on en est au balbutiement de l'ouverture du pays, "Vous avez des femmes qui pourront aller seules au cinéma sans forcément l'autorisation du tuteur, mais vous en avez d'autres qui devront passer par l'autorisation soit du père, soit du mari".

Reportage : N. Boubetra / J-Y. Serrand / G-A. Dolz / D. Attal

https://videos.francetv.fr/video/NI_1223243@Culture


Un formidable marché pour AMC...

Le géant américain AMC Entertainment a obtenu la première licence pour exploiter les salles. Les autorités avaient d'abord annoncé que la première salle de cinéma ouvrirait mercredi mais des responsables proches du gouvernement et des médias locaux ont précisé qu'il s'agissait seulement d'une projection test prévue dans le nouveau cinéma du quartier financier "Roi Abdallah" à Ryad et que les salles ouvriraient au public en mai. Le plus gros exploitant américain de salles de cinéma a signé en décembre un accord d'intention avec le Fonds souverain saoudien pour la construction et l'exploitation des cinémas à travers le royaume. Selon des médias saoudiens, la compagnie prévoit d'ouvrir 40 cinémas dans 15 villes du pays au cours des cinq prochaines années.

Et pour d'autres

Les exploitants cinématographiques ont longtemps considéré le royaume comme le dernier marché de masse inexploité du Moyen-Orient, avec plus de 30 millions d'habitants, dont la majorité a moins de 25 ans. AMC fera face à la concurrence d'autres poids lourds, comme VOX Cinemas, principal exploitant du Moyen-Orient basé à Dubaï.

La levée de l'interdiction des cinémas s'inscrit dans la politique d'ouverture du royaume initiée ces derniers mois par le prince héritier Mohammed ben Salmane, malgré l'opposition des milieux religieux conservateurs.