Rachida Brakni, flic intègre dans "Une affaire d'Etat"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 24/11/2009 à 15H52
Rachida Brakni, flic intègre dans "Une affaire d'Etat"

Rachida Brakni, flic intègre dans "Une affaire d'Etat"

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_97709@Culture

"Une affaire d'Etat", le premier long-métrage d'Eric Valette sort le 25 novembre 2009 sur les écrans. Ce thriller politique met en scène les trafics d'armes avec l'Afrique. Une histoire dans laquelle se croisent André Dussollier, Thierry Frémont et Rachida Brakni. La jeune actrice (et jeune maman), qui incarne une commissaire intègre, est l'invitée du 12/13.

Il fut une époque où Rachida Brakni faisait partie des 10 meilleures cadettes françaises au 320 mètres haies. Il fut aussi une époque où elle se destinait à être avocate. On est donc peu étonné de la voir courir (vite) après les malfaiteurs pour défendre son idée de la justice. Et quand on a appris à sauter les haies (exercice qui en a traumatisé plus d'une...), on sait aussi négocier les obstacles d'une carrière de comédienne. A ce jeu là, Rachida Brakni excelle, tant ses choix se sont avérés jusqu'à présent judicieux, intelligents. De la Comédie-Française, intégrée en 2001, d'où elle sortira trois ans plus tard avec un Molière en poche pour son rôle dans "Ruy Blas", au "Bureau de Dieu", une fiction-documentaire sur le planning familial (2008), en passant  par son rôle de prostituée dans "Chaos", qui lui vaudra le César du meilleur espoir féminin en 2002, son parcours relève du sans faute. Elle assume aussi des choix étonnants comme sa participation à deux longs-métrages réalisés par HPG, une star du porno. Pour elle, du moment que les gens ont "des choses intelligentes à dire", c'est tout ce qui compte. Et pour se donner la liberté de ses choix artistiques, elle n'hésite pas à rentrer dans le "team" des égéries L'Oréal. Franchise, détermination, refus des étiquettes : pas étonnant que cette femme là ait séduit  le rebelle Eric Cantona !