Prisons : Pierre Arditi lance un appel à Mme Taubira

Par @Culturebox
Publié le 17/06/2013 à 17H42
Pierre Arditi et Pierre Botton à l'Assemblée nationale en janvier 2013.

Pierre Arditi et Pierre Botton à l'Assemblée nationale en janvier 2013.

© François Guillot / AFP

Le comédien Pierre Arditi et le chef d'entreprise Henri Lachmann lancent un appel à la ministre de la Justice Christiane Taubira afin que le projet de prison expérimentale de Pierre Botton soit lancé, indique lundi l'association de l'homme d'affaires et ancien détenu.

La prison française : "une honte absolue"
Cet appel figure dans un encart inclus dans le magazine Le Point à paraître jeudi dans lequel l'association "Les prisons du coeur" fait un bilan de ses actions en cours.

Pierre Arditi, qui s'était déjà engagé auprès de Pierre Botton, comme d'autres personnalités dont Yannick Noah et Michel Drucker, juge qu'"accepter que l'homme sorte de prison dans un état pire que celui dans lequel il est entré est un aveu d'impuissance".

Pierre Arditi comme Henri Lachmann, ex-président du conseil de surveillance de Schneider Electric, estiment que la prison française "est une honte absolue" et "une entreprise d'exclusion à perpétuité de la société".

Améliorer les conditions de détention
L'un et l'autre demandent à Christiane Taubira que le projet de Pierre Botton, qui est également président de "Ensemble contre la récidive", a pour but de lutter contre la récidive et d'améliorer les conditions de détention, soit lancé au plus vite.

Le projet phare de l'association est la construction d'une prison expérimentale, établissement carcéral d'insertion où les détenus dorment chez eux le soir mais s'engagent à y venir travailler moyennant rémunération. Trois lieux sont à l'étude dans le Jura, en Seine-Saint-Denis et en Loire-Atlantique.

Pour Pierre Arditi et Henri Lachmann, Christiane Taubira "a le charisme et la culture pour faire passer des choses que ses prédécesseurs ne sont pas arrivés à obtenir. Il faut passer de la parole aux actes".