"Jack Reacher" : Tom Cruise, la mort aux trousses

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 30/12/2012 à 14H47, publié le 24/12/2012 à 12H27
Tom Cruise dans "Jack Reacher" de Christopher McQuarrie

Tom Cruise dans "Jack Reacher" de Christopher McQuarrie

© Paramount Pictures France

Après un retour en force dans "Mission impossible - protocole fantôme" en 2011, Tom Cruise réoccupe l'écran régulièrement et sera encore plus présent en 2013, avec notamment "Oblivion" une superproduction de science-fiction attendue en avril. Il tient ici le haut de l'affiche d'un thriller droit dans ses bottes, efficace et hitchcockien.

De Christopher McQuarrie (Etats-Unis), avec : Tom Cruise, Rosamund Pike, Robert Duvall - 2h11 - Sortie : 26 décembre

Synopsis
Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher. » Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, détenteur d'un lourd secret.
"Jack Reacher" : la bande-annonce

Franchise en vue ?
Signé par l’acteur, scénariste, producteur Christopher McQuarrie, « Jack Reacher » est sa troisième réalisation. Alors que ses deux premiers films sont quelque peu passés à la trappe, il frappe fort avec ce thriller nerveux, bénéficiant d’un Tom Cruise idéal pour un rôle qui semble écrit sur mesure. Le film pourrait bien donner naissance à une nouvelle franchise à la Jason Bourne, puisqu’il adapte le neuvième volume d’une série, signée Lee Child. Il y a donc matière.

« Jack Reacher » ne reprend pas le canevas instauré par Hitchcock du personnage lambda embarqué dans une aventure le mettant en danger - le personnage-titre étant un agent d’élite de la police militaire américaine, donc loin d’être blanc bleu. Il n’en doit pas moins échapper à une machination et démontrer son innocence, mais surtout celle d’un bouc émissaire pris dans les mailles d’une sombre affaire tarabiscotée, tout comme nombre de personnages du grand Hitch.

Tom Cruise et Rosamund Pike dans "Jack Reacher" de Christopher McQuarrie

Tom Cruise et Rosamund Pike dans "Jack Reacher" de Christopher McQuarrie

© Paramount Pictures France

Panache
Si le suspense n’est pas en manque dans « Jack Reacher », l’action non plus. Christopher McQuarrie émaille son film de nombre de poursuites et de mitraillages rondement menés. Mais c’est la personnalité du personnage qui séduit le plus. Solitaire, retiré, son principal talent est de se fondre dans la foule avec l’impossibilité pour les autorités de mettre la main dessus, avec un instinct de survie hyper-développé, bien sûr agrémenté d’un esprit de justice à toute épreuve et d’une efficacité sans pareil au maniement des armes et à l’art d’échapper à ses poursuivants. C’est un décideur, maître de son destin qui ne répond jamais à l’appel, et intervient quand cela lui chante, au désarroi de sa hiérarchie.

Le personnage ne manque donc pas de panache. L’intrigue est bien menée pour nous embarquer dans un imbroglio dont la résolution ne manquera pas de surprendre, avec des relances bien rythmées, même si la mise en scène ne sort pas des conventions du thriller. Elle bénéficie toutefois de la présence d’un casting mettant aux côté de Tom Cruise Robert Duvall, Richard Jenkins et le très inattendu metteur en scène Werner Herzog, lors d’une courte mais très impressionnante prestation dans la peau d’un manipulateur très inquiétant, dont transpire une dangerosité palpable. Efficace.
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_142765@Culture