Paris et le cinéma : une longue histoire d'amour

Par @Culturebox
Publié le 17/02/2018 à 14H22
La Cinémathèque Henri Langlois, gardienne de la mémoire du cinéma

La Cinémathèque Henri Langlois, gardienne de la mémoire du cinéma

© France 3 / Culturebox

Paris, ville d'amour, ville lumière et ville de cinéma, depuis plus de 120 ans et l'invention du cinématographe par les Frères Lumière, la capitale suscite toujours le même engouement pour le 7e art. Le nombre de cinémas, les lieux de conservation et d'exposition mais aussi les écoles qui forment la relève et les spectateurs toujours présents sont le signe d'une fidélité indéfectible.


1
La cinémathèque : les objets racontent le cinéma

Lanterne magique, boîtes à images et vues d’optique du 18e, caméras et projecteurs, maquettes ou éléments de décors, affiches, photographies, manuscrits et autres archives, la collection de la Cinémathèque Française est un véritable trésor. Créée en 1936 sous l'impulsion d'Henri Langlois, l'institution a conservé sa vocation première : faire vivre la mémoire. "Dès cet instant, il a compris qu'il fallait collectionner des films mais aussi tout ce qui tournait autour du cinéma", précise Laurent Mannoni, Directeur scientifique de la Cinémathèque française.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1184729@Culture

La Cinémathèque est aussi un cinéma, presque, comme les autres. Sa fréquentation en 2017 était en hausse de 8% par rapport à 2016. Ces bons résultats sont dûs à un programme riche éclectique tout au long de l'année. Une programmation de films qui mélange les genres et séduit un large public, des expositions et des rétrospectives - parfois suscitant la polémique mais toujours exigeantes - sont à découvrir. 40 000 œuvres d'hier et d'aujourd'hui sont conservées et 40 films sont projetés chaque semaine. Et la projection est parfois sur pellicule. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1186977@Culture

2
Le plus petit cinéma de la région parisienne

50 sièges, un seul projecteur, des films rares, et puis "Michel la grande gueule" : bienvenue au cinéma de Mons-en-Montois (Seine-et-Marne). C'est sans doute la plus petite salle de la région parisienne mais aussi l'une des plus conviviales. Classé Art-et Essai, sans pub et sans pop-corn, le petit cinéma siège dans une ferme typique de la Brie depuis près de trente ans. Les habitants du village (463 âmes en 2015) sont très attachés à ce lieu unique. Et la programmation tient sa promesse : des films récents et de qualité. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1185363@Culture

 

3
La FEMIS : l'école pour apprendre tous les métiers du cinéma

C'est l'une des plus célèbres écoles parisiennes de cinéma. La Fémis (anciennement l'Idhec) est une école publique installée sur le site d'anciens studios Pathé dans le 18e arrondissement. Sa renommée attire chaque année plus 1200 candidats au concours d'entrée. Sur ses plateaux, l'école forme à 10 métiers différents du cinéma. Du scénario à la production, de la réalisation aux décors. A la Fémis, tous les intervenants sont des professionnels en activité. Les étudiants passent ici quatre années, assidues, à apprendre les techniques et l'art de leur futur métier. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1185581@Culture

4
Art et essai : un label qui se mérite

1 185 cinémas (dont 184 à Paris et région parisienne) détiennent en France le fameux label "Art-et-Essai". Un classement qui a pour objectif de soutenir les salles de cinéma qui exposent une proportion conséquente de films recommandés art et essai et qui accompagnent ces films par une politique d'animation adaptée. Niché au coeur du Quartier Latin depuis 1921, le Saint-André des Arts défend le cinéma d'auteur et les échanges avec les spectateurs. Le projet est toujours le même : "porter des cinéastes jeunes ou moins jeunes qui ne trouvent pas de distributeurs. A Créteil, dans le Val-de-Marne, le cinéma "Le Palais" existe depuis 1987. Situé dans le même quartier qu'un multiplex, sa politique de programmation joue l'équilibre. D'un côté des films grand public, de l'autre des films d'auteurs. Pour Le Palais, le soutien de la municipalité et le classement Art-et-Essai constituent deux éléments de longévité. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1187093@Culture