Mostra de Venise 2018 : d'Alfonso Cuarón et Jacques Audiard aux frères Coen, les favoris

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 05/09/2018 à 15H41, publié le 05/09/2018 à 15H07
Le réalisateur mexicain Alfonso Cuarón à la Mostra de Venise (5 septembre 2018)

Le réalisateur mexicain Alfonso Cuarón à la Mostra de Venise (5 septembre 2018)

© Ettore Ferrari / AP / SIPA

En attendant le palmarès qui sera proclamé samedi à la 75e Mostra, les pronostics pour le Lion d'Or vont bon train à Venise : en tête, le film "Roma" du Mexicain Alfonso Cuarón, "Les Frères Sisters" de Jacques Audiard, "Doubles Vies" d'Olivier Assayas et "The Favourite" du Grec Yorgos Lanthimos.

Récit aux accents autobiographiques, "Roma", qui raconte l'histoire de deux femmes de conditions sociales différentes dans le Mexico des années 1970, a les faveurs des représentants de la presse étrangère présents sur le Lido.
 
Suit le western de Jacques Audiard, "Les Frères Sisters", qui vient de recevoir un prix spécial au Festival du cinéma américain de Deauville. Premier film en anglais du réalisateur français, il raconte l'histoire de Charlie (Joaquin Phoenix) et Eli (John C. Reilly) Sisters. Les deux frères, l'un impitoyable et l'autre sentimental, sont des tueurs à la gâchette facile. Une poursuite met à l'épreuve le lien qui les unit.
"Roma" d'Alfonso Cuarón, la bande annonce

De la cour d'Anne d'Angleterre aux premiers pas sur la Lune

Puis vient "Doubles Vies" d'Olivier Assayas, comédie dramatique sur le parcours d'un éditeur (Guillaume Canet) dépassé par les nouvelles pratiques du livre numérique, a aussi attiré l'attention des critiques.
 
Il est suivi par "The Favourite" de Yorgos Lanthimos, intrigue mordante située dans la cour de la reine Anne d'Angleterre au XVIIIe siècle. Alors que le royaume est en guerre contre la France, deux femmes se lancent dans une lutte sans merci pour obtenir les faveurs de la reine, la dernière de la maison Stuart, incarnée par Olivia Colman.
Le trio de tête est suivi par "First Man", biopic consacré à l'astronaute Neil Armstrong, premier homme à avoir marché sur la Lune (avec Ryan Gosling). Puis par l'effrayant "Suspiria", remake du film culte éponyme de Dario Argento (1977), signé de l'Italien Luca Guadagnino. Et enfin par le film signé des frères Coen "The Ballad of Buster Scruggs", inspiré des films à sketchs italiens des années 1970, qui raconte six histoires en forme d'anthologie de western, avec une flopée d'acteurs, James Franco, Tim Blake Nelson, Liam Neeson, Brendan Gleeson et Tom Waits.
"Ma favourite things" - Youn Sun Nah

Le palmarès sera révélé samedi

Riche en portraits de fortes femmes, en films de genre (historiques, westerns, horreur), en remakes, en films historiques, cette 75e Mostra a aussi proposé des récits consacrés aux fléaux de notre époque comme le terrorisme ou le fanatisme.
 
Les stars n'ont pas manqué sur le tapis rouge où ont défilé la popstar Lady Gaga (venue présenter hors compétition le remake de "A Star Is Born"), Natalie Portman, Emma Stone ou Ryan Gosling.
 
Le palmarès sera révélé samedi par le jury présidé cette année par le cinéaste mexicain Guillermo del Toro, vainqueur du Lion d'Or l'an passé avec "La Forme de l'eau".
"First Man" de Damien Chazelle, la bande annonce