"Mme Mills, une voisine si parfaite" : Sophie Marceau signe sa première comédie

Par Eric Cornet @Culturebox
Publié le 05/03/2018 à 14H31
Sophie Marceau et Pierre Richard dans "Madame Mills"

Sophie Marceau et Pierre Richard dans "Madame Mills"

© Film du Cap

Avec "Mme Mills, une voisine si parfaite" Sophie Marceau réalise sa première comédie (son 3e film comme réalisatrice), dans lequel Pierre Richard, 83 ans, se retrouve grimé en femme.

Sophie Marceau aura mis 10 ans pour revenir à la réalisation, refroidie qu’elle était par l’échec de son second film "La disparue de Deauville" en 2007. Le déclic est venu de la confidence d’un comédien (lequel, mystère), qui lui a confié son rêve d’incarner un jour une femme. C’est Pierre Richard qui a hérité du rôle. Celui d’un escroc capable de tout, y compris de se travestir, donc, pour parvenir à ses fins. Sa victime ? Une éditrice de romans à l’eau de rose (Sophie Marceau elle-même), qui possède, sans le savoir, une œuvre d’art d’une valeur inestimable.

Reportage : E.Cornet, X.Roman, P.Grandouiller, S.Lacombe

https://videos.francetv.fr/video/NI_1196305@Culture

Certains se demanderont ce que le "grand blond" est allé faire dans ce projet (on ne parlera pas de galère, car il semble s’y être sincèrement beaucoup amusé), que la critique n’épargne guère. Sophie Marceau désamorce : "C’est un cinéma qui me fait plaisir, que je regarde quand j’ai froid chez moi et qu’il fait moche dehors (…) Je voulais m’amuser avec ces codes-là du cinéma, être moins ancrée dans un truc réaliste… j’avais envie d’une bulle d’oxygène".

"Feel good movie"

Souvent burlesque, par moment poétique, avec quelques codes empruntés au thriller, Mme Mills ne restera sans doute pas dans les annales. Cela n’empêchera pas le spectateur désireux, comme Sophie Marceau, de s’oxygéner, de passer un bon moment avec un film à classer dans la catégorie "feel good movie".

A noter que le film a été en partie financé par une société de production chinoise (quelques scènes sont d’ailleurs tournées à Shanghai). Sophie Marceau, star féminine préférée des français, selon le sondage annuel du JDD, a ainsi su mettre à profit sa belle cote de popularité en Asie.