Mathieu Amalric transmet sa passion du cinéma à des étudiants de la CinéFabrique de Lyon

Par @Culturebox
Publié le 02/02/2018 à 16H35
Mathieu Amalric à la CinéFabrique à Lyon

Mathieu Amalric à la CinéFabrique à Lyon

© France 3 / culturebox / capture d'écran

Les étudiants de la CinéFabrique, école de cinéma de Lyon, ont travaillé quelques jours sous les yeux de Mathieu Amalric. L'acteur et réalisateur a encadré plusieurs tournages d'élèves de cette école publique atypique, qui revendique la diversité de ses étudiants comme étant une richesse. Une philosophie qui a plu au comédien, conquis par cette expérience.

Avoir un intervenant nonimé cette année aux Césars dans la catégorie de Meilleur réalisateur est un luxe dont ne sont pas privés les étudiants de la CinéFabrique de Lyon. "Barbara", de Mathieu Amalric a été nominé 9 fois pour les Césars 2018 qui se dérouleront le 2 mars. En attendant, il a passé une semaine à Lyon. 

Reportage : France 3 Grand Lyon : J. Sauvadon / J. Adde / A. Saboureau

https://videos.francetv.fr/video/NI_1177251@Culture

"Il est très passionné, il nous a montré plein de textes qui l’intéressaient, il était à fond sur les mots. C'est un challenge d'avoir autant de passion que lui". Nehmie, étudiante en deuxième année, n'oubliera pas ces quelques jours de tournage sur les bords de Saône en compagnie de Mathieu Amalric. L'acteur et réalisateur est venu en passionné de cinéma parler à d'autres passionnés. Doner des conseils techniques et surtout transmettre l'envie, la passion. Mathieu l'intervenant semble s'être donné entièrement à sa mission. On ne l’imagine de toute façon pas faire quelque chose sans âme et sans passion. 

Il faut respecter la folie de la jeunesse

C'est la première fois qu'il intervient dans une école de cinéma. "Je ne suis pas un professeur. Il n'y a pas de prof ici, que des gens qui travaillent dans le cinéma et qui viennent partager un truc avec les étudiants" explique-t-il. Pendant quelques jours, il a accepté de superviser 6 tournages. Autant de leçons de cinéma accueillies avec enthousiasme par les intéressés. La CinéFabrique est une école publique, comme la Fémis ou Louis Lumière, mais sa particularité est de recruter des profils extrêmement variés et parfois atypiques. La parité est également strictement respectée dans chaque promotion. Une philosophie qui a séduit Mathieu Amalric qui, on s'en doutait, ne voue pas de grande passion à tout ce qui est académique. "ll faut respecter la folie de la jeunesse" explique le réalisateur de "Barbara". "Il ne faut pas essayer de leur dire : Revenez à quelque chose de normal".