Marseille 2013 rend hommage à Robert Guédiguian, l'enfant du pays

Par @Culturebox
Publié le 23/06/2013 à 11H50
Robert Guédiguian, trente ans de carrière et 17 films 

Robert Guédiguian, trente ans de carrière et 17 films 

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD/C. Lefebvre

Le cinéaste Robert Guédiguian est à l’honneur à l’occasion de Marseille-Provence 2013 qui propose une rétrospective consacrée au réalisateur de « Marius et Jeannette ». Jusqu’au 30 juin, les 17 films du Marseillais sont projetés dans la ville et une balade thématique est même proposée sur les sites de tournage de l’enfant du pays.

Reportage :  Jean-Louis Boudart, Sylvie Garat, isabelle Vochelet, Jean-Pierre Boisseau

https://videos.francetv.fr/video/NI_135953@Culture

Dix-sept longs métrages, mais aussi deux documentaires, un livre et une balade thématique. C’est un beau coup de chapeau que Marseille capitale culturelle offre enfin à Robert Guédiguian. Il est le seul réalisateur contemporain vivant à avoir construit son œuvre autour de la cité phocéenne. « Une mission que je ne m’étais d’ailleurs pas fixée, il y a trente ans, quand j’ai commencé à faire du cinéma » reconnaît-il.
Marius et Jeannette
Ses films sont donc diffusés au Théâtre de La Criée sur le Vieux-Port et au cinéma L’Alhambra à Saint-Henri, qui fut le cinéma d’enfance de Guédiguian. C’est dans ce lieu qu'est d’ailleurs projeté un des deux documentaires consacrés au cinéaste. « Robert sans Robert » est signé Bernard Sassia et Clémentine Yelnik. Le premier est le monteur « historique » de Guédiguian. Il a repris les longs métrages du réalisateur pour en faire un seul et unique film. L’autre documentaire, « En vérité je vous le dis », réalisé par Richard Copans, est une conversation avec Robert Guédiguian qui revient sur l’ensemble de sa carrière.
"Les neiges du Kilimandjaro", un film de Guédiguian sorti en 2011

"Les neiges du Kilimandjaro", un film de Guédiguian sorti en 2011

© Pierre Milon / Diaphana Distribution
Une balade « Guédiguienne »

Découvrir les films de Guédiguian, c’est voyager à travers Marseille. D’où l’idée de permettre au public de se rendre sur les lieux qui ont servi de décor aux tournages du réalisateur. Menée par deux acteurs, Jean-Jérôme Esposito et Jean-Marie Arnaud-Sanchez, la visite guidée part du rivage sur l’Espace Mistral, près du Port de l’Estaque pour se terminer à l’Alhambra. Un repas commun y est proposé avant  une projection d’un des longs métrages du cinéaste.
Tournage d'une scène du film "Les pauvres gens" sur la plage de Corbieres à l'Estaque en septembre 2010

Tournage d'une scène du film "Les pauvres gens" sur la plage de Corbieres à l'Estaque en septembre 2010

© PHOTOPQR/LA PROVENCE/SPEICH Frederic
Prochain long métrage, Marseille toujours !

Robert Guédiguian commencera le tournage de son prochain film dans quelques jours. « Au fil d’Ariane » est une comédie loufoque dont le scénario est signé Serge Valletti. Parmi les lieux de tournage, une plage sur les îles du Frioul, face à Marseille. « Je pense que j’ai filmé la mer et le port de Marseille dans chacun de mes films » confiait le réalisateur à nos confrères de Télérama. «  Ici, ce sont des éléments de langage, de vocabulaire… Ce rapport à la mer, c’est une chance pour Marseille et les Marseillais… Un rapport gratuit à l’imaginaire et à la beauté dont tout le monde peut profiter. Je suis persuadé que ça rend les habitants moins dépressifs, un peu plus heureux.» Un bonheur qu’il partage depuis trente ans avec le public.
 
Visites guidées les 29 juin et 6 juillet de 8h30 à 16h

Le livre « Robert Guédiguian, cinéaste » de Christophe Kantcheff avec les photographies de Jérôme Cabanel aux Editions de Chêne – 271 pages – 35 euros