Le Festival du court-métrage au rythme des indiens du Québec

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/02/2010 à 12H42
Le Festival du court-métrage au rythme des indiens du Québec

Le Festival du court-métrage au rythme des indiens du Québec

© Culturebox

Le Québec à toujours eu sa place au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand. Plusieurs films dont des documentaires sont programmés pour l'édition 2010, jusqu'au 6 février. L'occasion pour la réalisatrice Marion Barbeau de présenter le programme Wapikoni en faveur des indiens du Québec, au son du slam de Samian. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_479983@Culture

La Wapikoni mobile imaginée par la réalisatrice  Manon Barbeau est un équipement ambulant de réalisation de films qui va à la rencontre des jeunes, souvent marginalisés, dans les réserves amérindiennes du Québec. L'idée est de mettre cet outil à leur disposition afin qu'ils puissent s'exprimer, à leur manière,  en réalisant leurs propres images avec souvent beaucoup de créativité.

A ce jour, 350 films ont étés réalisés dans le cadre du programme Wapikoni.

Autres sujet abordés dans cette vidéo : l' Eletric palace au Magic miror
et "Y'a du foutage dans l'air", le court métrage de Djamel Bensalah (1996) avec Djamel Debbouze

> A voir aussi sur Culturebox :
Tous les reportages consacrés au Festival International du Court Métrage de Clermont Ferrand, passés et présents

 Suivez le 32ème Festival international du court métrage de Clermont Ferrand sur France 3 Auvergne