Le cinéma espagnol et latino-américain à l'honneur à Bastia

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 06/10/2009 à 11H15
Le cinéma espagnol et latino-américain à l'honneur à Bastia

Le cinéma espagnol et latino-américain à l'honneur à Bastia

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96351@Culture

Du 30 septembre au 13 octobre, Bastia accueille les 22èmes Journées du cinéma espagnol et latino-américain. 11 films à l'affiche pour permettre au public de découvrir un cinéma qui a encore du mal à être connu en dehors de ses frontières.

ll faut croire qu'en Corse, on aime le cinéma espagnol, car l'île accueille deux festivals qui lui sont dédiés, l'un à Bastia et un autre à Ajaccio. Il faut bien cela car depuis les années 80, le cinéma ibérique s'est renouvelé. Quand on parle de renouveau, on pense bien sûr à Pedro Almodovar, dont le film "Etreintes brisées" est projeté à Bastia. Il a longtemps symbolisé la transition démocratique et le besoin des espagnols d'affirmer leur identité, et leur liberté. Mais son talent ne doit pas éclipser d'autres talents émergents. Soit du côté du fantastique avec par exemple Alex de la Iglesia (La chambre de l'enfant en 2006) ou Alejandro Amenabar (Mar adento en 2006 également). Soit du côté social avec Fernando Leon de Aranoa (Princesas). Aujourd'hui, le cinéma espagnol représente 12% du marché. Un chiffre que le gouvernement en place voudrait voir progresser. D'où la parution d'un décret qui oblige les télévisions espagnoles à financer l'industrie cinématographique.