Le cinéaste Barmak Akram échange entre musique et septième art à Rieupeyroux

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 13/09/2009 à 10H46
Le cinéaste Barmak Akram échange entre musique et septième art à Rieupeyroux

Le cinéaste Barmak Akram échange entre musique et septième art à Rieupeyroux

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95799@Culture

Le festival de cinéma "Rencontres... à  la campagne" à Rieupeyroux dans l'Aveyron a invité pour son édition 2009 Barmak Akram. Le cinéaste est Afghan. Il vit en France depuis vingt-huit ans. En 2009, avec son premier film "L'enfant de Kaboul", il a voulu montrer son pays d'origine autrement, au quotidien, en tournant avec des acteurs non professionnels. Barmak Akram est aussi musicien. Il se produit en solo, à l'occasion de rencontres. Il a aussi écrit des chansons pour M, et pour Susheela Raman.

Quarante films sont au programme de cette édition qui se déroule du 9 au 13 septembre 2009. Depuis 12 ans, les organisateurs  privilégient autour des projections les rencontres entre public et professionnels, à la faveur du cadre champêtre. Les histoires qui en découlent sont parfois étonnantes, et riches. Ainsi celle relatée par le quotidien La Dépêche : En 2008, des lycéens ont rencontré le cinéaste roumain Christian Monjou, et assisté à la projection du film "La vie Moderne" de Raymond Depardon. Invités à donner leur ressentis, ils ont dit "ne pas se retrouver" dans la ruralité décrite. Il ont alors mené leur propre projet cinématographique, dans leur lycée agricole. Il en est ressorti un court métrage, diffusé cette année dans le cadre du festival.

-> La critique du film sur le monde diplomatique.fr