Le cascadeur Rémy Julienne offre ses archives à la cinémathèque de Toulouse

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/09/2017 à 11H42, publié le 30/09/2017 à 11H43
Le cascadeur star du cinéma français Rémy Julienne vient de donner l'ensemble de ses archives personnelles à la cinémathèque de Toulouse

Le cascadeur star du cinéma français Rémy Julienne vient de donner l'ensemble de ses archives personnelles à la cinémathèque de Toulouse

© Culturebox - capture d'écran

Il est à l’origine des plus belles cascades du cinéma français, et d’une demi-douzaine de James Bond. A 87 ans, Rémy Julienne vient de faire un cadeau exceptionnel à la cinémathèque de Toulouse. Le "casse-cou du cinéma" comme on le surnommait, a légué l’ensemble de ses archives personnelles. Des images rares qui seront bientôt présentées au public

Si pour les plus jeunes le nom de Rémy Julienne n’évoque rien, pour les autres, et les cinéphiles en particulier, c’est le pape de la cascade, à l’origine des plus fameuses acrobaties mécaniques du cinéma français. Son imagination pour concevoir des cascades toujours plus spectaculaires mais aussi sa précision, son exigence, ont fait de lui une des références mondiales dans ce domaine.
 
On ne va pas dresser ici la liste des films auxquels il a collaboré tant celle-ci est longue, plus de 400 sans compter la télévision ou la publicité, mais rares sont les longs-métrages français célèbres où son nom n’apparaît pas au générique. Des scènes mythiques de poursuites, de cascades ou d’accidents, dont nous ne connaissons que la version finale.

Ces images personnelles de Rémy Julienne vont permettre de découvrir les coulisses, la préparation, les essais et le tournage de nombreuses séquences, cultes pour beaucoup. Une volonté du maître de la cascade qui voulait aussi faire découvrir le travail de tous ceux qui l’ont assisté pendant toute sa carrière, des gens de l'ombre, qui ont largement contribué à son succès.
 
Reportage : S. Pointaire / V. Beaulieu / M. Dailly

https://videos.francetv.fr/video/NI_1087687@Culture

Plus de 50 ans de carrière

Ce fonds exceptionnel va ravir les cinéphiles. De "Fantomas", son premier film avec Jean Marais et Louis De Funès, à ses nombreuses collaborations avec son ami Belmondo, aussi casse-cou que lui, en passant par ses participations à plusieurs James Bond, ces archives vont permettre de plonger dans les coulisses des tournages, au plus près des cascadeurs mais aussi des réalisateurs et des acteurs.
 
Des milliers d’heures d’images que la cinémathèque de Toulouse souhaite faire découvrir très rapidement au public, en présence de Rémy Julienne. Ce sera peut-être cet automne à l’occasion de son nouveau festival baptisé "Histoires de cinéma" qui aura lieu du 3 au 11 novembre prochain.

En 2015, Rémy Julienne revenait sur ses débuts et sa longue carrière dans un entretien avec France 3 Centre, chez lui dans le Loiret.

Reportage : F. Texier / P. Lepais / C. Girardeau

https://videos.francetv.fr/video/NI_156177@Culture