Le compositeur Lalo Schifrin et la comédienne Cicely Tyson reçoivent un Oscar d'honneur

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 19/11/2018 à 10H02, publié le 19/11/2018 à 09H52
Lalo Schifrin reçoit un Oscar d'honneur des mains de Clint Eastwood (Los Angeles, le 19 novembre 2018)

Lalo Schifrin reçoit un Oscar d'honneur des mains de Clint Eastwood (Los Angeles, le 19 novembre 2018)

© Chris Pizzello / AP / SIPA

L'Académie des Oscars a remis dimanche ses statuettes d'honneur à Lalo Schifrin, père du thème de "Mission Impossible", et Cicely Tyson, icône pour deux générations d'actrices afro-américaines. Pendant la cérémonie un hommage a été rendu aux nombreuses victimes des incendies qui ont ravagé la Californie, jusqu'aux portes de Hollywood.

En signe de respect pour les victimes des incendies qui ravagent la Californie depuis dix jours - avec déjà quelque 80 morts au total -, les organisateurs avaient demandé aux caméras de s'abstenir de venir filmer les stars arrivant au Dolby Theatre, pour la cérémonie des "Governors Awards" (Oscars d'honneur). Seuls les photographes étaient autorisés le long du tapis rouge de cette 10e édition.
 
Puis le président de l'Académie des arts et des sciences du cinéma, John Bailey, a rendu hommage aux victimes et aux sinistrés en ouvrant la cérémonie. "Plusieurs milliers de nos compatriotes américains sont sans logis" et plus d'un millier d'autres sont portés disparus, a rappelé John Bailey. 
LALO SCHIFRIN - MISSION IMPOSSIBLE - LIVE

Dialogue surréaliste entre Lalo Schifrin et Clint Eastwood

Lalo Schifrin, 86 ans, père de l'inoubliable thème musical de "Mission Impossible" et de nombreux autres séries ou films, tels "L'Inspecteur Harry", a reçu son Oscar d'honneur des mains de son vieux complice, le cinéaste et acteur Clint Eastwood, à l'issue d'un dialogue assez surréaliste entre les deux octogénaires.
 
"Tu peux parler espagnol si tu veux, on mettra des sous-titres", lance Clint Eastwood au compositeur argentin butant sur les mots. "La musique est un langage universel qui n'a pas besoin de sous-titres", lui a distinctement répondu Lalo Schifrin.
 
Interrogé sur le succès immédiat du thème de "Mission Impossible", composé en quelques minutes, le musicien prodige dont la carrière internationale fut lancée par Dizzy Gillespie, expliquait simplement : "La musique pour les films, c'est comme écrire une lettre. La musique pour la télévision, c'est comme écrire un télégramme..."
 
L'Oscar d'honneur est remis au cours d'une cérémonie séparée des Oscars, les Governors Awards.
Cicely Tyson dans "Sounder" (1972) de Martin Ritt

Cicely Tyson, "une reine pour tous les Afro-Américains"

Autre star honorée dimanche soir d'une statuette d'honneur, l'actrice Cicely Tyson, figure de Broadway nommée aux Oscars pour "Sounder" en 1973, qui fêtera ses 94 ans le mois prochain. Elle est "une reine pour nous tous, les Afro-Américains", a souligné l'acteur et réalisateur Tyler Perry. "Elle a dû travailler dix fois plus dur, pour être payée cent fois moins" parce qu'elle était une femme noire, a-t-il déclaré.
 
Pour le compositeur Quincy Jones, qui lui a rendu un hommage ému, Cicely Tyson a tout simplement "ouvert la voie" à plusieurs générations d'actrices comme Angela Bassett, Whoopi Goldberg, Halle Berry, Viola Davis ou Lupita Nyong'o (Oscar pour "12 years a slave"), présente dans la salle.
 
Hollywood a aussi célébré le publiciste Marvin Levy, qui a fait toute sa carrière dans les studios de cinéma californien et a notamment rejoint la société de Steven Spielberg.
 
Deux autres proches du réalisateur vedette, ses "amis de toujours", ont enfin été récompensés par un "Thalberg Award" : le couple de producteurs formé par Frank Marshall et Kathleen Kennedy, actuelle présidente de LucasFilm, qui à eux deux ont été quasiment de tous les succès de Steven Spielberg depuis "Les Aventuriers de l'Arche perdue".