La 75e Mostra de Venise avec les frères Coen, Damien Chazelle et Jacques Audiard

Publié le 26/07/2018 à 11H03
Statue de lion, symbole de la Mostra de Venise, sur le tapis rouge

Statue de lion, symbole de la Mostra de Venise, sur le tapis rouge

© ALBERTO PIZZOLI / AFP

C’est une 75e Mostra de Venise alléchante qui s’annonce du 29 août au 8 septembre avec la programmation des derniers films des frères Coen, de Damien Chazelle et de Jacques Audiard. Autre événement, la projection de l’ultime film inachevé d’Orson Welles "The Other Side of The Wind".

Deux westerns en compétition

C’est "First Man", le nouveau film de Damien Chazelle, dont le précédent film "La La Land" a obtenu six Oscars en 2017, qui fera l’ouverture de cette Mostra prometteuse. Comme dans "La La Land", qui avait lui aussi été présenté à Venise, le Canadien Ryan Gosling tient la vedette du film qui raconte plusieurs années de la vie de l'astronaute américain Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune en 1969.
Cette programmation annoncée vendredi à fait la surprise en dévoilant la projection du dernier film des frères Coen, "The Ballad of Buster Scruggs", un western en six parties dans lequel jouent Tim Blake Nelson, James Franco et Liam Neeson. Il sera en compétition avec 20 autres longs métrages.

Autre western en compétition : "Les Frères Sisters" du Français Jacques Audiard, avec Joaquin Pheonix et Jake Gyllenhaal. Comme plusieurs autres ouvres qui seront montrées au cours du festival, il s'agit d'un film produit par la plateforme de streaming américaine Netflix.
"Les Frères Sisters" : la bande annonce

Le dernier Orson Welles, enfin

Hors sélection officielle, figure une quatrième version du classique "A Star is Born" par Bradely Cooper, qui fait ses débuts derrière la caméra. Cet acteur américain y joue aux côtés de Lady Gaga et tous deux ont également écrit et enregistré de nouvelles chansons pour le film.
"A Star Is Born" : la bande annonce
L'un des événements les plus attendus sera la projection, toujours hors compétition et en première mondiale, du dernier film d'Orson Welles, "The Other Side of The Wind". Commencé en 1970 et inachevé, après des déboires financiers, à la mort du cinéaste en 1985, le film est resté enfermé dans un coffre à Paris pendant des décennies de batailles juridiques. En mars 2017, Netflix a annoncé avoir acquis les droits en vue de son achèvement, un serpent de mer depuis 40 ans, permettant à son acteur principal, Peter Bogdanovich, de réaliser une promesse faite à Orson Welles avant sa mort. Le film est une satire sur Hollywood, lors du passage du cinéma classique à la new wave américaine des années 1970.
Extrait de "The Other Side of the Wind" d'Orson Welles
Le jury sera présidé cette année par le réalisateur mexicain Guillermo del Toro, dont "La Forme de l'eau" avait obtenu le Lion d'or à la Mostra en 2017 avant de triompher aux Oscars en mars.

Un Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière sera en outre attribué au réalisateur canadien David Cronenberg à l'occasion de la 75e Mostra de Venise, avaient annoncé les organisateurs en avril.