Kathryn Bigelow : "On doit tout faire pour lutter contre l'injustice raciale"

Par @Culturebox
Publié le 01/10/2017 à 13H47
La réalisatrice américaine Kathryn Bigelow sur le plateau de France 2, le 30 septembre 2017

La réalisatrice américaine Kathryn Bigelow sur le plateau de France 2, le 30 septembre 2017

© Culturebox - capture d'écran

C’est un film choc que signe la réalisatrice américaine. Dans "Detroit" en salle le 11 octobre, elle revient sur les violences et bavures de policiers blancs à l’encontre de citoyens noirs lors des émeutes de juillet 1967. Pour Kathryn Bigelow, 50 ans après, rien n’a changé, la haine raciale gangrène toujours la société américaine. Elle était l’invitée du 20H de France 2

Après "Démineurs" et "Zero Dark Thirty", la réalisatrice américaine se penche à nouveau sur les heures les plus sombres de l’histoire des Etats-Unis. Elle revient sur les émeutes qui secouèrent le pays à l’été 1967 et particulièrement sur celle de Detroit dans le Michigan, qui reste à ce jour l’une des plus meurtrières des Etats-Unis, faisant 43 morts et près de 1200 blessés.

Et pour Kathryn Bigelow, depuis ces évènements dramatiques il y a 50 ans, la situation n’a pas changée et l’actualité récente prouve que le racisme gangrène toujours la société américaine. Selon elle, il est urgent d’éradiquer cette plaie et elle n'hésite pas à pointer la responsabilité de la communauté blanche. Elle dénonce également l'ambiguïté de Donald Trump face au racisme.

La situation est particulièrement critique. Je pense qu'on doit tout faire pour essayer de lutter contre l'injustice raciale et les inégalités. C'est une catastrophe pour l'humanité.

Kathryn Bigelow

https://videos.francetv.fr/video/NI_1088721@Culture


Synopsis

Été 1967. Les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. À Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu sont entendus en pleine nuit à proximité d’une base de la Garde nationale. Les forces de l’ordre encerclent l’Algiers Motel d’où semblent provenir les détonations. Bafouant toute procédure, les policiers soumettent une poignée de clients de l’hôtel à un interrogatoire sadique pour extorquer leurs aveux. Le bilan sera très lourd : trois hommes, non armés, seront abattus à bout portant, et plusieurs autres blessés…


 
"Detroit" de Kathryn Bigelow
scénario de Mark Boal
avec John Boyega, Will Poulter, Algee Smith, Jacob Latimore,
Jason Mitchell, Hannah Murray...
Distribution Mars Film
Sortie le 11 octobre 2017 ( 2h23mn)