Kad Merad : "Les enfants non acteurs qui jouent dans 'La Mélodie' sont fabuleux"

Par @Culturebox
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 30/10/2017 à 13H12, publié le 30/10/2017 à 13H04
Kad Merad 

Kad Merad 

© France 2 / culturebox

Kad Merad est à l'affiche de "La Mélodie". Dans ce film de Rachid Hami sur les écrans le 8 novembre, il interprète un professeur de violon qui s'est promis d'emmener ses élèves d'une classe dite difficile jouer à la Philharmonie de Paris. Invité de 20h30 le dimanche, il revient sur le tournage mais aussi sur son parcours.

Kad Merad est un enfant du rock. Un batteur dans l'âme. Alors, le voir interpréter Simon, un professeur de violon dans "La Mélodie" de Rachid Hami n'est pas une surprise. "C'est un scénario magnifique, une histoire magnifique".

Celui qui est un des acteurs préférés des Français, a particulièrement apprécié le jeu des ados avec qui il a tourné et particulièrement Rénély Alfred (Arnold). "Je repnse au tournage avec ces enfants non acteurs qui ont été choisis pour leur personnalité. Ils ont dû apprendre à jouer du violon. Ils ont passé beaucoup de temps à préparer ce film et au final ils sont fabuleux. (...) Il y avait de l'improvisation dans cette salle de classe créée spécialement. Les caméras essayaient de choper les moments les plus loufoques".

https://videos.francetv.fr/video/NI_1109865@Culture

Dans "La Mélodie" Kad Merad apparaît complètement chauve, une transformation de plus pour cet acteur coutumier du fait, chouchou du box-office.

Un acteur de comédie, on va le juger à sa capacité à faire des entrées mais on ne le juge jamais pour ses capacités d'acteur. Quand on fait un film plus épais, plus dramatique, là on reconnaît vos capacités d'acteur


Kad Merad, césarisé pour "Je vais bien ne t'en fais pas", a conscience de la chance qu'il a de pouvoir naviguer entre les styles. Il regrette que le travail d'un Dany Boon par exemple ne soit pas reconnu véritablement en tant que tel.

Dans 20h30 le dimanche Kad Merad revient sur son itinéraire et remercie ses parents qui l'ont encouragé dans la voie de la comédie. Français, né en Algérie, Kad reconnaît avoir eu quelques difficultés au début du fait de son patronyme "Mais ça n'a pas duré longtemps". Line Renaud qui vient de terminer le tournage de "Une chti'te famille" avec Kad Merad était aussi invitée de Laurent Delahousse. L'occasion de revenir sur l'apprentissage par Kad du patois du Nord pour "Bienvenue chez les Chti's" mais aussi de parler deson engagement dans la lutte contre le Sida.

"La Mélodie" réal. Rachid Hami. Sortie le 8 novembre

A bientôt cinquante ans, Simon est un violoniste émérite et désabusé. Faute de mieux, il échoue dans un collège parisien pour enseigner le violon aux élèves de la classe de 6e de Farid. Ses méthodes d’enseignement rigides rendent ses débuts laborieux et ne facilitent pas ses rapports avec des élèves difficiles. Arnold est fasciné par le violon, sa gestuelle et ses sons. Une révélation pour cet enfant à la timidité maladive. Peu à peu, au contact du talent brut d'Arnold et de l'énergie joyeuse du reste de la classe, Simon revit et renoue avec les joies de la musique. Aura-t-il assez d’énergie pour surmonter les obstacles et tenir sa promesse d’emmener les enfants jouer à la Philharmonie ?