Jean-Pierre Goy, le cascadeur français de James Bond

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 12/10/2012 à 11H49
Jean-Pierre Goy

Jean-Pierre Goy

© François Barrois

Jean-Pierre Goy, cascadeur français originaire de l’Ain prête sa silhouette et son talent de pilote de moto à James Bond. Pour la deuxième fois en quinze ans, il est en effet au générique des dernières aventures de l’agent 007, Skyfall.

Quinze ans après avoir doublé Pierce Brosnan, le Bond de « Demain ne meurt jamais », Jean-Pierre Goy, un cascadeur français de 50 ans, remplace à nouveau l’agent secret de sa Majesté dans les scènes à moto de Skyfall, le nouvel opus de ses aventures. Mais l’homme à qui il prête cette fois sa silhouette est Daniel Craig. Jean-Pierre Goy a décroché en 2008 aux Etats-Unis le prix du meilleur cascadeur pour sa prestation dans l'un des Batman.

 

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_133259@Culture

 

Les cascadeurs français se sont taillés depuis longtemps une bonne réputation dans le cinéma mondial. Depuis Rémy Julienne et Gil Delamare le cinéma mondial a régulièrement fait appel aux spécialistes français du pilotage. Le premier a réalisé des cascades dans plus de 400 films. Agé aujourd’hui de 82 ans, il a mis en place des spectacles de pilotage acrobatique pour les parcs de loisirs du groupe Disney. Il avait été engagé en 1964 sur le film « Fantomas » par le plus grand cascadeur de l’époque, Gil Delamare.

Au fait de sa carrière, ce dernier meurt en 1966 lors d’une cascade en voiture pour le film de Christian Jaque « Le saint prend l’affût » et pour lequel il double Jean Marais. Delamare décide de réaliser un tête-à-queue très dangereux dans une Renault Floride, une voiture sportive de l’époque. Malgré des conditions défavorables, il prend le volant pour cette cascade qui lui est fatale.

D’autres cascadeurs ont perdu la  vie dans l’exercice de leur profession. Jean Falloux dans une acrobatie aérienne sur le tournage du film « Les grandes vacances » en 1967. Trente ans plus tard, c’est un cadreur, le technicien qui assure les images derrière la caméra, qui perd la vie sur le tournage de Taxi 2. Alain Dutartre est percuté par une voiture dont le cascadeur a perdu le contrôle.

Au fil des années, les cascadeurs sont devenus le contraire de casse-cous. Leur entrainement et la maîtrise de leurs engins font d’eux des professionnels au geste sûr. Les scènes sont maintes fois répétées et les impondérables ont de moins en moins leur place sur les plateaux de tournage. Reste qu’il faut souvent beaucoup de courage pour sauter, comme le fait Jean-Pierre Goy sur sa moto, d’un toit à un autre à plusieurs dizaines de mètres de distance.

A cinquante ans, il est l'année de la sortie du premier film tiré de l'oeuvre de Ian Fleming, James Bond contre Dr No, Goy est encore prêt à répondre présent pour faire faux Bond, quel que soit l’acteur qui prêtera dans l’avenir ses traits à 007.