James Cameron, pape de la 3D, en Chine

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 08/08/2012 à 15H01
James Cameron en Chine pour un partenariat industriel sur la 3D, le 8 août 2012

James Cameron en Chine pour un partenariat industriel sur la 3D, le 8 août 2012

© Wei ta/AFP

Le réalisateur de "Titanic", "Avatar" et "Abyss", James Cameron, a lancé mercredi à Pékin une coentreprise destinée à développer le cinéma en trois dimensions (3D) en Chine, pays qui selon lui offre les plus belles perspectives d'expansion de la technologie du relief.

L'avenir, c'est la Chine
"L'avenir de l'univers du spectacle, c'est la 3D et nous pensons que l'avenir de la 3D, c'est la Chine", a déclaré le Canadien, précisant qu'il se trouvait dans la capitale chinoise non pas en tant que réalisateur, mais en tant qu'homme d'affaires.

En effet, sa société spécialisée dans la 3D, Cameron/Pace Group (CPG), a créé une joint-venture avec les groupes chinois Tianjin High-Tech Holding et Tianjin North Group. Cette coentreprise, baptisée CPG China, a été enregistrée dans la ville de Tianjin, non loin de Pékin.

Convaincu que la transition de l'industrie cinématographique de la 2D vers la 3D est inéluctable, il a assuré dans une conférence de presse que la Chine était "le terreau le plus fertile pour y planter cette graine".

Nous sommes ici pour améliorer les films en travaillant avec les réalisateurs de films en Chine", a assuré James Cameron. "Nous allons leur donner les outils et les techniques pour assurer la transition de la 2D vers la 3D".

James Cameron compte profiter de l'explosion du box-office en Chine, où l'industrie cinématographique est en pleine effervescence et où le nombre des salles obscures s'envole, offrant les perspectives de marché les plus prometteuses du monde.
 

James Cameron, référence de la 3D
Etonnant de voir James Cameron, issu de l'écurie Roger Corman dans les années 70, devenir un acteur clé du cinéma mondial avec ses succès internationnaux comme réalisateur et homme d'affaires.

Cameron a débuté comme directeur artistique et concepteur d'effets spéciaux sur des films tels que "La Galaxie de la terreur", produit par Roger Corman dans la foulée du succès d'"Alien". Mais c'est "Terminator" (1984), réalisé avec deux francs, six sous, qui lui ouvre les portes du succès. Le film fait un tabac dans le monde entier et est devenu une franchise qui en sera bientôt à son cinquième film.
 

Il réalise après "Terminator" "Aliens", suite du film de Ridley Scott, au succès planétaire. Ce qui lui permet de mettre en route un projet qui lui tient à coeur, "Titannic" qui devient le plus grand succès mondial du cinéma, jusqu'aujour-d'hui sans rival. Passionné des mondes sous-marins, James Cameron a également réalisé plusieurs documentaires dans ce domaine, parfois en 3D. "Avatar" en 2009 est un nouveau record et est reconnu, encore en 2012, comme le meilleur film réalisé en 3D.

Raison pour laquelle James Cameron est devenu l'autorité dans le domaine, avec une société de production à la clé qu'il exporte aujourd'hui, et en Chine en premier lieu, le pays étant un des premiers producteurs de films au monde.