Il y a 68 ans, Jacques Tati tournait "Jour de fête" à Sainte-Sévère-sur-Indre

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/08/2015 à 16H58, publié le 18/08/2015 à 15H54
A Sainte-Sévère-sur-Indre, c'est tous les jours la fête grâce à Jacques Tati 

A Sainte-Sévère-sur-Indre, c'est tous les jours la fête grâce à Jacques Tati 

© France 3 / Culturebox

Au cœur du Berry, Sainte-Sévère-sur-Indre n’a pas oublié cette parenthèse au milieu de l'été 47. Jacques Tati tombe sous le charme de cette petite bourgade du centre de la France et décide d’y installer ses caméras pour son premier long métrage. "Jour de fête" reste inscrit dans les archives cinématographiques mondiales et dans le coeur des Sévérois.

Depuis 1947, Sainte-Sévère-sur-Indre, petit bourg de 900 habitants du centre de la France bénéficie d'une notoriété internationale. Cet été là, le réalisateur Jacques Tati installe ses caméras sur la place du village pour le tournage de son premier film : "Jour de fête". Les péripéties du facteur facétieux, interprété par Jacques Tati, ont crée du lien dans le village et laissé une trace indélébile dans la mémoire des habitants.

Reportage : M. Vial / N. Berthier / E. Noiret

https://videos.francetv.fr/video/NI_486649@Culture


La fête dura tout l'été grâce au tournage

Le film qui raconte l'histoire d'un village qui prépare sa fête annuelle prend ses quartiers dans toutes les rues du petit bourg. La place du marché devient un studio à ciel ouvert et tout le village de Sainte-Sèvère se trouve complètement bouleversé par le tournage, certains habitants ont même joué les figurants. Postier, intituteurs, épicière, tous les gamins du village étaient mobilisés, chaque jour c'est la fête qui recommence.
La halle aux grains de Sainte-Sévère

La halle aux grains de Sainte-Sévère

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Le coup de coeur de Jacques Tati

Réfugié durant l'occupation dans une ferme de la région, Jacques Tati avait fait la promesse aux villageois de revenir un jour tourner, à Sainte-Sévère, son premier long métrage. "Il nous a expliqué qu'il s'est réfugié à sept kilomètres environ au Marembert pendant la guerre pour échapper au STO", explique Monique Joguet de l'association "Tati en fête". C'est à cette occasion qu'il a repéré les lieux.
Le facteur de "Jour de fête", est resté dans le coeur de Sainte-Sévère 

Le facteur de "Jour de fête", est resté dans le coeur de Sainte-Sévère 

© France 3 / Culturebox

Perpétuer la mémoire du film

Les habitants de Sainte-Sévère n'ont jamais oublié l'évènement Aujourd'hui encore, le village vénère le réalisateur, la maison "Jour de Fête" a vu le jour en 2009 et organise des événements et des spectacles en Scénovision autour du film. René, habitant de Sainte-Sévère ne raterait pour rien au monde une projection de "Jour de fête", "ma mère apparait trois fois dans le film, j'en ai les larmes aux yeux à chaque fois car je la revois vivante" confie-t-il ému.

Premier long métrage de Jacques Tati, "Jour de Fête" reçoit très vite des récompenses de l'Académie, le prix du meilleur scénario au Festival de Venise en 1949, le Grand prix du cinéma français en 1950. Le film est restauré dans sa version originale en 2013.

Synopsis : Un petit village français prépare sa fête annuelle. Les enfants regardent de tous leurs yeux les forains, Marcel et Roger, monter leurs manèges sur la place. Quant au facteur, François, après avoir assisté à la projection d'un film sur son métier tel qu'on le pratique en Amérique, il entreprend, sur sa vieille bicyclette, une tournée intempestive. Quand la fête est finie, le village retrouve son calme ...