Gérard Depardieu à Pyongyang pour voir le défilé

Publié le 09/09/2018 à 17H41
Gérard Depardieu à Pyongyang, au défilé militaire célébrant le 70 anniversaire de la Corée du Nord, avec Yann Moix (à droite), le 9 septembre 2018

Gérard Depardieu à Pyongyang, au défilé militaire célébrant le 70 anniversaire de la Corée du Nord, avec Yann Moix (à droite), le 9 septembre 2018

© Sébastien Berger / AFP

Gérard Depardieu était dimanche à Pyongyang où il a assisté au défilé militaire organisé par le régime pour célébrer le 70e anniversaire de la Corée du Nord.

Gérard Depardieu avait été vu vendredi à Pyongyang par un journaliste de l'AFP, dans un bar du lobby de l'Hôtel international Yanggakdo, le principal établissement pour touristes de la capitale nord-coréenne.
 
Visiblement contrarié, le monstre sacré du cinéma français avait refusé toute demande d'interview aux journalistes qui l'avaient reconnu et se demandaient pourquoi il se trouvait en Corée du Nord.
 
On ne sait pas si c'est pour le défilé militaire que Gérard Depardieu était Pyongyang mais on l'y a bien vu dimanche, assis en dessous de la tribune principale, au côté de l'écrivain et chroniqueur Yann Moix.

Un festival international du film à Pyongyang dans quelques jours

Des invitations avaient été envoyées aux quatre coins de la planète mais seul le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz avait répondu présent.

Ce genre d'anniversaire est toujours un événement clé du calendrier politique nord-coréen et le régime ne lésine jamais sur les festivités, souvent marquées par un grand défilé militaire. Ces grandes parades, généralement supervisées par le leader Kim Jong Un lui-même, sont cruciales pour les observateurs du régime qui cherchent toujours à déceler dans les armes exhibées les avancées militaires nord-coréennes.
 
Mais dimanche, l'armée nord-coréenne s'est abstenue de montrer les missiles balistiques intercontinentaux qui lui ont valu de multiples sanctions internationales.
Plus de 120 journalistes étrangers ont été autorisés à venir couvrir l'événement.
 
Pyongyang accueillera par ailleurs dans la deuxième quinzaine de septembre son festival international du film, un événement qui a lieu tous les deux ans.