Festival du film policier de Beaune : retour sur 10 années de bons crus

Par @Culturebox
Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 06/04/2018 à 09H45, publié le 04/04/2018 à 17H44
10e Fesival de Beaune : affiche (détail)

10e Fesival de Beaune : affiche (détail)

© DR

Dix ans de festival international du film policier, ça se fête ! Et quand il se tient à Beaune, au cœur de la Bourgogne et de ce qui est considéré parmi les meilleurs vignoble s du monde, ça s’arrose ! Avec modération, s’entend. Mais pas côté cinéma, le polar y est roi depuis 2009. Le festival a pris le relais de celui de Cognac, stoppé en 2007 et sa 10e édition est inauguré ce mercredi soir.

Chabrol parrain de Beaune

En dix ans de temps, il en est passé du monde à Beaune. La première année du festival (2009), c’était Claude Chabrol, grand cinéphile, amateur de polar, de bonne chair et de bons vins qui était président du jury. Il était comme un coq en pâte.

Reportage : S. Bouillot / .Archives / P. Sabatier

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214197@Culture

Le réalisateur de "Poulet au vinaigre" récompensait le film de son compatriote Bertrand Tavernier, "Dans la brume électrique", avec Tommy Lee Jones d’après James Lee Burke, tourné dans le bayou de Louisiane.
Claude Chabrol et Bertrand Tavernier en 2009 à Beaune (Côte d'Or)

Claude Chabrol et Bertrand Tavernier en 2009 à Beaune (Côte d'Or)

© PHILIPPE MERLE / AFP
Un bon cru de bon augure. Après le décès en 2010 de Claude Chabrol, un prix à son nom récompense un film sorti dans l’année précédant le festival. Pour cette 10e édition, c’est "Petit paysan" d’Hubert Charuel qui est distingué, après avoir reçu trois César en février.

Du beau monde

En 2010, Olivier Marchal succédait à Chabrol, puis Régis Wargnier, Jean-Loup Dabadie, Pierre Jolivet, Cédric Klapisch, Danièle Thompson, Sandrine Bonnaire, et enfin l’an dernier Jean-Paul Rappeneau. Tous des réalisateurs, ou réalisatrices, quand ils ou elles ne sont pas également comédiens, comédiennes, ou scénaristes. Cette année c’est un acteur qui s’y colle, Lambert Wilson.
Lambert Wilson en 2017 à Cannes

Lambert Wilson en 2017 à Cannes

© Valery HACHE / AFP
Mais cela serait sans compter sur les invités prestigieux qui traversent l’histoire du festival. Les comédiens américains Robert Duval, Samuel J. Jackson, les réalisateurs William Friedkin, Brian De Palma, David Lynch, Walter Hill… Les Français ne sont pas en reste, comme Claude Brasseur, Mireille Darc, Johnny Hallyday… qui ont défilé au rythme des années. C’est aujourd’hui au tour de David Cronenberg à qui va être rendu un hommage spécial. Il recevra un prix d’honneur des mains de son acteur Viggo Mortensen vendredi. Sept de ses films seront projetés et il donnera une master-class très attendue.
David Cronenberg

David Cronenberg

© DAMIEN MEYER / AFP

14 pays

Le festival comprend cinq récompenses : le Grand prix, le prix du jury, le prix de la Critique, le prix Sang neuf (premier film) et le prix Spécial police remis par un jury de professionnels de la police. 

Le festival tient a son statut international et a fait défiler les films de 14 pays différents depuis 2009. Beaune  anniversaire !