Film francophone d'Angoulême : "Photo de famille", casting royal pour film choral

Mis à jour le 23/08/2018 à 14H27, publié le 23/08/2018 à 14H01
Camille Cottin et Vanessa Paradis dans "Photo de famille" de Cecilia Rouaud

Camille Cottin et Vanessa Paradis dans "Photo de famille" de Cecilia Rouaud

© SND

Après "Je me suis fait tout petit" (2012), Cécilia Rouaud retrouve Vanessa Paradis dans "Photo de famille", entourée d’une belle brochette : Camille Cottin, Pierre Deladonchamps, Jean-Pierre Bacri et Chantal Lauby. Un casting au diapason d’une famille éclatée, obligée de se retrouver autour de Mamie, dont on se demande ce que l’on peut bien en faire...

La note Culturebox

3
3/5

Quintette

Gabrielle, Elsa et Mao ne se voient jamais, pas plus que leurs parents. Les obsèques du grand-père les obligent à se demander quoi faire de sa veuve, leur grand-mère, Alzheimer. Chacun se refile la patate chaude, le placement en maison de retraite ne faisant pas l’unanimité. Ce sujet sociétal très actuel, Cécilia Rouaud le traite en comédie, tout en versant dans l’émotion. Trop parfois, mais avec un quintette d’acteurs des mieux distribués.
"Photo de famille" : la bande annonce 2
Film choral, "Photo de famille" a une couleur très française : situé à Paris, avec des personnages contrastés au sein d’une famille conflictuelle, l’avantage revient aux comédiens avec de bons dialogues en bouche. La recette prend, même si Cécilia Rouaud privilégie l’écriture à une mise en scène qui se limite à la direction d'acteurs. Ce qui n’est déjà pas si mal avec une telle équipe. Chaque rôle, bien dessiné, participe de l’intrigue par les confrontations, source d’humour, mais aussi leurs situations personnelles, plus intimes.
Jean-Pierre Bacri et Camille Cotin dans "Photo de famille" de Cecilia Rouaud

Jean-Pierre Bacri et Camille Cotin dans "Photo de famille" de Cecilia Rouaud

© SND

"Photo de famille" sans clichés

Gabrielle (Camille Cotin), autoritaire en mal d’enfant, est surnommée le dragon par sa psy frustrée de mère (Chantal Lauby) ; Elsa (Vanessa Paradis) joue les statues pour touristes au grand dam de son fils ; Mao (Pierre Deladonchamps) est un game designer suicidaire, alors que leur père (Jean-Pierre Bacri), coureur de jupons sexagénaire, attend un enfant de sa dernière conquête de 27 ans…

Le cocktail est assez savoureux, les rôles semblant écrits pour leurs interprètes, qu’ils endossent à ravir. Toutefois, les réparties pèchent parfois par une dernière salve superflue, ou l’interprétation frôle le dérapage par trop d’émotion. Mais "Photo de famille" garde le cap grâce à sa palette de personnages colorés bien incarnés et une relance constante qui évite les clichés.
"Photo de famille" : l'affiche

"Photo de famille" : l'affiche

© SND

LA FICHE

Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Cecilia Rouaud 
Pays : France
Avec : Vanessa Paradis, Camille Cottin, Pierre Deladonchamps, Jean-Pierre Bacri, Chantal Lauby, Rio Vega
Durée : 1h38
Sortie : 5 septembre 2018

Synopsis : Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et sœurs, mais ne se côtoient pas. La première est "statue" pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse. Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille. Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : "Que faire de Mamie ? "