Film francophone d’Angoulême : Laura Smet présente son premier court-métrage

Publié le 26/08/2018 à 14H40
Laura Smet était de passage au festival Film francophone d'Angoulême pour présenter son premier court-métrage en tant que réalisatrice, "Thomas".

Laura Smet était de passage au festival Film francophone d'Angoulême pour présenter son premier court-métrage en tant que réalisatrice, "Thomas".

© culturebox - capture d'écran

Cela faisait longtemps que la comédienne avait envie de passer derrière la caméra. Encouragée par ses proches, elle a décidé il y a quelques mois de sauter le pas et de réaliser son premier court-métrage, intitulé "Thomas". Laura Smet est venue le présenter au festival du film francophone d’Angoulême. France 2 l’a rencontrée.

C’est avec un peu de trac et beaucoup d’excitation que la comédienne de 34 ans abordait cette projection devant les festivaliers d’Angoulême. Pour Laura Smet, c’est un vieux rêve qui se réalise. Ecrire et réaliser son premier film. Un film dont elle a offert le rôle principal à sa mère, Nathalie Baye.

L’occasion aussi d’évoquer son père, Johnny Halliday, passionné de inéma, qui lui a appris beaucoup de choses, et pas du tout dans la technique et c’est cela qu’elle aimait. "J’aurais évidemment aimé le diriger, mais il y a d’autres choses qui se sont passées et qui sont gravées à vie dans ma mémoire, donc tout va bien".

Reportage : P. Deschamps / S. Thiebaut / E. Rassat / J. Cordier

Pour ce premier film Laura Smet a écrit une histoire émouvante sur les relations familiales. L’histoire d’une femme vivant seule, Anna, et qui, grâce à l’ordinateur d’un magasin ouvert sur la fiche d’un client, retrouve la trace de son fils qu’elle n’a pas vu depuis quinze ans. Au coté de Nathalie Baye on retrouve Fabien Ducommin, Nicolas Herman et la jeune Ambre Pallas. 

Thomas de Laura Smet © DR


"Thomas" de Laura Smet 
Thelma Films
Sortie le 26 août