Festival du film francophone d'Angoulême : les comédiens au plus près du public

Par @Culturebox
Publié le 28/08/2016 à 11H54
Séance photo pour Domique Besnehard, co-fondateur du  festival du film francophone d'Angoulême et Sandrine Bonnaire

Séance photo pour Domique Besnehard, co-fondateur du  festival du film francophone d'Angoulême et Sandrine Bonnaire

© France 3

Dernière journée au Festival du film francophone d'Angoulême. A quelques heures du clap de fin, l'heure est déjà au bilan. Cette année encore le public est conquis non seulement par la programmation mais aussi par l'ambiance. Ici, les acteurs sont particulièrement accessibles.

Le 9ème Festival du film francophone d'Angoulême s'achève donc ce dimanche 28 août 2016. Cette année encore, les comédiens venus défendre leurs films ont joué le jeu de la convivialité. Rencontres, photos et autographes, les acteurs sont à Angoulême, très proches de leur public. Une ambiance décontractée  appréciée par les visiteurs mais aussi par les artistes à l'image d'Anne Richard.  "C'est ça aussi qu'on aime. Pouvoir rencontrer son public, c'est vraiment très agréable, ça donne du sens à ce qu'on fait".
Anne Richard rencontre son public à Angoulême

Anne Richard rencontre son public à Angoulême

© France 3

Le tout Paris du 7ème art à Angoulême

Cette année le casting a eu de quoi séduire. Sandrine Bonnaire, Isabelle Adjani, Lambert Wilson, Isabelle Huppert, Clotilde Courau, Karin Viard, Virgine Efira ou encore Sophie Marceau se sont rendus en Charente. Au fil des éditions, le co-fondateur du festival et ancien agent de stars, Dominique Besnéard a su faire d'"Angoulême" un rendez-vous cinématographique incontournable grâce à une programmation exigeante qui alterne comédies et drames : "Je veux que la sélection pour la compétition soit assez pointue et cinéphile. L'émotion est plus présente que le rire", précise t-il

M. Vial / G. Minangoy / S. Le Guel / J. Le Roux

https://videos.francetv.fr/video/NI_785591@Culture

Vitrine de la rentrée cinématographique française

Ce festival a aussi su s'imposer comme la vitrine de la rentrée cinématographique française. "On se dit, aller a Angoulême ça va aider ton film. C'est un festival qui brasse du public" explique le comédien Jonathan Zaccaï, à l'affiche de "Fleur de tonnerre" aux côtés de Benjamin Biolay.

Pour ceux qu n'auraient pas eu la chance de se rendre au festival d'Angoulême, rendez-vous dans les salles de cinéma pour découvrir cette très belle sélection francophone.