"Paranormal Activity 4" électrise les ados !

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 08/11/2012 à 12H22
Kathryn Newton dans "Paranormal Activity 4" (2012)

Kathryn Newton dans "Paranormal Activity 4" (2012)

© AFP / Kobal / The Picture Desk

Plongés dans l'impunité des salles obscures, ils jouent à se faire peur... et en font "profiter" tout le monde. Il semble qu'un certain nombre de jeunes aient décidé de participer pleinement, à leur manière, au spectacle de "Paranormal Activity 4". Conséquence de ces débordements : un autre film d'horreur a été déprogrammé dans 40 salles.

Sorti le 31 octobre au cinéma, "Paranormal Activity 4" s'est hissé en 3e position du dernier classement du box-office français. Ce nouvel épisode d'une saga américaine de l'étrange et de l'effroi suscite des comportements plus qu'exubérants de la part de groupes d'adolescents ayant environ 12 à 17 ans, qui crient du début à la fin du film, entre autres manifestations d'une terreur collective qu'ils savourent et exaltent en choeur...

"Le Parisien" de jeudi rapporte ainsi des débordements constatés dans certaines salles franciliennes, et au-delà. Le soir de la sortie du film (programmée opportunément pour la fête d'Halloween), à Mantes-la-Jolie (Yvelines), des dizaines de jeunes ont mis la pagaille dans le cinéma Méga CGR. La police et la sécurité ont dû intervenir pour virer les jeunes effrontés. Le même jour, une séance a été tout bonnement annulée au multiplexe Pathé de Montataire (Oise). Les forces de l'ordre ont évacué les 400 spectateurs à cause d'un groupe d'ados, concentré sur une rangée et bien décidé à apporter sa part d'animation au film. Nous n'avons hélas pas de témoignages directs relatant la nature de ces "initiatives".


Bande-annonce de "Paranormal Activity 4" (V.O. sous-titrée)


Le film d'horreur "Sinister" déprogrammé dans 40 salles
"Paranormal Activity 4" semble être porté par les jeunes très actifs sur les réseaux sociaux, où circuleraient des appels à galvaniser l'ambiance... Les exubérances inspirées par le long métrage de Henri Joost et Ariel Schulman, qui frôlait mercredi les 640.000 entrées, ont visiblement découragé certains programmateurs de mettre un autre film à l'affiche. "Sinister", film d'horreur de Scott Derrickson, avec Ethan Hawke, devait sortir mercredi 7 novembre. Le distributeur Wild Bunch a fait marche arrière et déprogrammé le film. Il s'est expliqué sur sa page Facebook. Quarante salles sont concernées, dans l'attente d'une éventuelle accalmie...