Un musée de la gendarmerie et du cinéma ouvrira en 2015 dans les murs de la mythique gendarmerie de Saint-Tropez

Par @Culturebox
Publié le 06/07/2013 à 14H14
La mythique gendarmerie de Saint-Tropez sera transformée en musée

La mythique gendarmerie de Saint-Tropez sera transformée en musée

© VALERY HACHE / AFP

Les vieux murs de la fameuse gendarmerie de Saint-Tropez (Var), rendus célèbres grâce au film de Jean Girault "Le gendarme de Saint-Tropez" (1964), vont bientôt revivre grâce à un "musée de la gendarmerie et du cinéma tropézien" qui devrait s'y installer d'ici à 2015, a annoncé la mairie de Saint-Tropez.

"La ville de Saint-Tropez a proposé de faire revivre ce lieu dont elle est désormais propriétaire. Les travaux vont commencer en septembre 2013 et nous prévoyons une ouverture au public début 2015", a indiqué un porte-parole de la mairie.
Les acteurs français (de G à D) Michel Galabru, Jean Lefevre et Louis de Funès sont photographiés sur le tournage du 4ème volet du "Gendarme de Saint-Tropez" le 27 mai 1970.

Les acteurs français (de G à D) Michel Galabru, Jean Lefevre et Louis de Funès sont photographiés sur le tournage du 4ème volet du "Gendarme de Saint-Tropez" le 27 mai 1970.

© Archives / AFP
Ne reste plus de ce lieu toujours très prisé des touristes, où ont tourné Louis de Funès (dans le personnage du maréchal des logis-chef Cruchot) et Michel Galabru (le fameux adjudant Gerber), qu'une façade, restaurée en 2008, l'intérieur étant "très délabré et devant être entièrement rénové", a indiqué la même source.
Les travaux devraient coûter 1,9 million d'euros. Le musée comportera deux parties : l'une dédiée à l'histoire de la gendarmerie nationale, l'autre au cinéma à Saint-Tropez. Pour ce second volet, la mairie a fait un appel aux dons (costumes, affiches, etc.) auprès des Tropéziens, mais aussi auprès des réalisateurs, acteurs et autres gens de cinéma avec lesquels elle est régulièrement en contact.
"Depuis le début du siècle, au moins un film (publicitaire ou de cinéma) est tourné chaque année chez nous", selon le porte-parole. Et de citer le dernier film de Danièle Thomson, "Des gens qui s'embrassent" avec Monica Belluci et Kad Merad, tourné dans la cité du Bailli en 2012.

Saint-Tropez reste "une terre d'inspiration, un peu moins aujourd'hui pour les peintres et les écrivains, mais de plus en plus pour les photographes et les réalisateurs", selon la mairie. Roger Vadim tourna à Saint-Tropez "Et Dieu créa la femme" en 1956 avec Brigitte Bardot, Otto Preminger "Bonjour tristesse", avec Jean Seberg (1958).