Truffaut et "L'homme qui aimait les femmes" : Brigitte Fossey se souvient

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/10/2014 à 17H34, publié le 29/10/2014 à 16H06
Brigitte Fossey et Charles Denner dans "L'homme qui aimait les femmes" de François Truffaut - 1977

Brigitte Fossey et Charles Denner dans "L'homme qui aimait les femmes" de François Truffaut - 1977

© Unifrance

En 1976, François Truffaut, réalisateur emblématique de la Nouvelle Vague, posait ses caméras à Montpellier pour tourner "L'homme qui aimait les femmes". 38 ans après, Cinemed rendait hommage au film en présence de l'une de ses héroïnes, Brigitte Fossey, et d'un documentariste de la région qui est parti sur les traces des figurantes montpelliéraines.

François Truffaut a tourné "L'Homme qui aimait les femmes" avec Charles Denner, Brigitte Fossey, Leslie Caron et Nathalie Baye en grande partie à Montpellier et dans sa région.
Il était logique, alors que l'on célèbre cette année les 30 ans de la disparition du cinéaste que le film soit à l'affiche de Cinémed.

A l'occasion de la projection du film, Brigitte Fossey était dans la salle. Pour le film elle incarne l'éditrice, l'une des proies de séduction de Bertrand Morane.  
Elle évoque ses souvenirs de tournage. La direction d'acteurs de Truffaut,  la voix grave et séductrice de Charles Denner, et toute l'histoire d'un film de légende. 

Reportage : Gilles Lefèvre / Nicolas Mutel / Marie-Michelle Deligne 

https://videos.francetv.fr/video/NI_152989@Culture

 Près de 40 ans après, le documentariste Yann Sinic revient sur l'histoire d'un tournage et part à la recherche de membres de l’équipe technique et des figurantes. Ce film en cours de fabrication, sera terminé en janvier 2015. 
Affiche du film de François Truffaut "L'homme qui aimait les femmes" sorti en 1977

Affiche du film de François Truffaut "L'homme qui aimait les femmes" sorti en 1977

© DR
"L'HOMME QUI AIMAIT LES FEMMES", de François Truffaut (France, 1977, 2 h, VOFR). Avec Charles Denner, Geneviève Fontanel, Brigitte Fossey
Synopsis : Bertrand Morane est ce que l'on appelle un homme à femmes dans toute sa splendeur. Il collectionne les conquêtes tel un besoin vital. L'univers d'amour et de séduction de Bertrand anime toute son existence à tel point qu'un beau jour, il décide de relater toutes ses histoires dans un roman. Bertrand est autant amoureux des femmes que de l'idée même de la femme. Pour lui, toutes les femmes sont uniques et irremplaçables. Elles sont à la fois l'œuvre de sa vie, son inspiration artistique et la cause de sa mort. Une passion qu'il résume par ces mots :

 "Les jambes de femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie."

Pour les besoins du scénario, l'équipe a également tourné à Lille dans le Nord de la France. Dans ce reportage d'archives François Truffaut et Charles Denner évoquent le film. "C'est la vie sentimentale d'un personnage qui est mort, on va en arrière dans sa vie"; "il y a six femmes qui sont forcément différentes ". Charles Denner trouve que ce rôle est difficile car son personnage est complexe. Enfin, François Truffaut explique qu'il prépare un livre sur les acteurs.



-> A lire aussi pour tous les cinéphiles adeptes du cinéma de François Truffaut, l'exposition consacrée au cinéaste à la Cinémathèque