Premières nominations en vue des Golden Globes : "La forme de l'eau" en tête

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/12/2017 à 17H44, publié le 11/12/2017 à 16H01
La cérémonie des Golden Globes, décembre 2017

La cérémonie des Golden Globes, décembre 2017

© Robyn Beck / AFP

La cérémonie des nominations aux Golden Globes est en cours. Les Globes seront remis le 7 janvier. Ils font partie des prix les plus convoités du cinéma américain et constituent un indicateur des films ayant de bonnes chances pour les Oscars en février. Le drame fantastique "La forme de l'eau" arrive lundi en tête des nominations.

"La forme de l'eau" mène les nominations aux Golden Globes avec sept citations, suivi par le thriller journalistique "Pentagon Papers", le dernier Steven Spielberg qui affiche six nominations comme "3 Billboards, les panneaux de la vengeance". Le délicat film sur le passage à l'âge adulte d'une adolescente "Lady Bird", faisait aussi partie des titres avec le plus de citations (4) de même que "Dunkerque" et "Tout l'argent du monde" (3), le dernier Ridley Scott, qui a dû être en partie retourné dans l'urgence à cause du scandale sexuel ayant frappé son interprète Kevin Spacey.

Surprise : son acteur Christopher Plummer, qui a remplacé Kevin Spacey fin novembre, est nommé dans les seconds rôles masculins. Il fait face à Willem Dafoe pour "The Florida Project", sur une fillette élevée par une mère droguée et prostituée, Armie Hammer pour "Call Me by Your Name", Richard Jenkins ("La forme de l'eau") et Sam Rockwell ("3 Billboards"). 
Extrait en VO non sous titrée de "The Florida Project"
Chez les actrices, Jessica Chastain est citée pour "Le Grand jeu", thriller adapté des mémoires d'une ancienne championne de ski qui a animé des tripots clandestins pour stars et grandes fortunes. Elle a pour concurrentes Meryl Streep ("Pentagon Papers"), Michelle Williams en mère d'un riche héritier capturé dans "Tout l'argent du monde", Sally Hawkins ("La forme de l'eau") et Frances McDormand, qui a impressionné les critiques en mère d'une enfant assassinée et qui demande justice ("3 Billboards").

Dans la catégorie meilleur acteur, Timothée Chalamet est cité pour "Call me by your name". Révélation 2017, il est aussi à l'affiche de "Lady Bird". Daniel Day-Lewis lui fait face pour "Phantom Thread" qui devrait être son dernier long métrage : l'acteur a annoncé sa retraite il y a quelques mois. Tom Hanks ("Pentagon Papers"), Gary Oldman en Winston Churchill ("Les heures sombres") et Denzel Washington ("Roman J. Israel, Esq") sont aussi dans la coursex.

Parmi les nominations pour les acteurs, Robert De Niro a été cité pour le film de télévision "The Wizard of Lies". Il concourt avec Jude Law et sa performance dans la mini-série "The Young Pope", avec Kyle MacLachlan pour "Twin Peaks", Ewan McGregor pour "Fargo" et Geoffrey Rush avec "Genius".

Chez les actrices dans une mini-série ou un film de télévision, Jessica Biel est nommée en meurtrière pour "The Sinner", Nicole Kidman en femme battue et Reese Witherspoon en mère de famille tourmentée pour "Big Little Lies", de même que Jessica Lange et Susan Sarandon dans "Feud : Bette and Joan". Ces deux dernières mini-séries dominent la compétition dans la catégorie télévision.
 
Films d'animation, "Baby Boss", "Parvana, une enfance en Afghanistan", "Coco", "Ferdinand" et "Loving Vincent" sont sélectionnés.

Déception : le film français "120 Battements par minute", qui représente la France pour la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, n'a pas été retenu dans cette catégorie. "The Square", la Palme d'or 2017, satire suédoise sur l'art contemporain avec Elisabeth Moss et Dominic West, est en revanche sélectionné, de même que "First They Killed My Father", drame américano-cambodgien réalisé par la superstar Angelina Jolie. "In the Fade", coproduction germano-française interprétée par Diane Kruger, est aussi en lice.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1130073@Culture

Meher Tatna, présidente de l'association des journalistes étrangers de Hollywood, qui remet les Golden Globes, s'est félicitée de la diversité ethnique de la sélection, avec des acteurs noirs comme Denzel Washington, Sterling K. Brown, Issa Rae et Daniel Kaluuya, le film "Get Out" réalisé par le cinéaste afro-américain Jordan Peele ou les séries "Black-ish" et "Insecure". "Je suis heureuse que nous reconnaissions des gens comme moi qu'on ne voyait pas à la télévision quand je suis arrivée dans ce pays", a remarqué Mme Tatna, qui est indienne. "Master of none" et son co-créateur Aziz Ansari, américain d'origine indienne, font partie des nommés.