Lumière 2015 : Belmondo, Lindon et Lasseter ouvrent la fête du cinéma à Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/10/2015 à 18H02, publié le 13/10/2015 à 01H27
Paul et Jean-Paul Belmondo arrivant à la soirée d'ouverture de Lumière 2015

Paul et Jean-Paul Belmondo arrivant à la soirée d'ouverture de Lumière 2015

© Jean-François Lixon

La 7e édition du festival Lumière s'est ouverte à Lyon lundi 12 octobre 2015. Pendant 10 jours, 147 films seront projetés et de nombreuses stars viendront présenter des oeuvres qui leur tiennent à coeur. Avant l'arrivée de Martin Scorsese et de Sophia Loren, la soirée d'ouverture a mis en vedette Jean-Paul Belmondo, Vincent Lindon et John Lasseter, le patron des studios Pixar.

Reportage : J. Sauvadon / L. Crozat / P. Satis / A. Jourdan / F. Gramond

https://videos.francetv.fr/video/NI_526336@Culture


Venantino Venantini, Bernard Pivot et Laurent Gerra parmi d'autres invités

Venantino Venantini, Bernard Pivot et Laurent Gerra parmi d'autres invités

© Jean-François Lixon

Thierry Frémaux sait décidément réussir ses soirées. Pour l'ouverture de Lumière 2015, ni Martin Scorsese qui recevra son prix vendredi, ni Sophia Loren à qui un hommage sera rendu mardi 13, n'étaient présents ce lundi 12 octobre. Ce qui n'a pas empêché le public d'apprécier la qualité du plateau réuni par celui qui est aujourd'hui Monsieur Cinéma en France. Le directeur du festival Lumière, qui est aussi le délégué général du festival de Cannes, est à tu et à toi avec le cinéma mondial. Il semble qu'il lui suffise de proposer aux plus grandes stars de passer par Lyon en octobre pour qu'elles l'acceptent et viennent participer à cet événement dont Clint Eastwood a dit qu'il est sans doute son préféré car sans compétition, un festival sans gagnant ni perdant. Un moment de pur amour du cinéma.

Avant que Lumière 2015 soit officiellement déclaré ouvert, et avant la projection d'un film surprise, le public de la Halle Tony Garnier à Lyon a eu droit au défilé des artistes, tapis rouge et ovations. Des réalisateurs, Abderrahmane Sissako, Dario Argento, sa fille Asia, Regis Wargnier, Nicolas Winding Refn, John Lasseter "le Walt Disney du XXIe siècle".
John Lasseter (Pixar) et son épouse Nancy

John Lasseter (Pixar) et son épouse Nancy

© Jean-François Lixon
Des comédiens, Venantino Venantini (Les tontons flingueurs), Alex Lutz, Jean-François Stevenin, Mélanie Thierry accompagnée du chanteur Raphael, Nicole Calfan, Charles Gérard, Vincent Elbaz, Daniel Auteuil, Vincent Lindon, et bien entendu celui qui est chez lui à Lumière, Jean-Paul Belmondo. Un hommage lui était rendu ici même en 2013. Bebel était accompagné de son fils Paul, réalisateur d'un documentaire sur son père projeté dans le courant de la semaine aux festivaliers lyonnais.
Raphaël et Mélanie Thierry

Raphaël et Mélanie Thierry

© Jean-François Lixon
Le cinéaste Mauritanien Abderrahmane Sissako (Timbuktu) est arrivé accompagné de la première classe des élèves d'une classe de cinéma crée par la région Rhône-Alpes et destinée à des élèves de milieux modestes.
Abderrahmane Sissako, Jean-Jack Queyranne président de la région Rhône-Alpes et les élèves de la nouvelle école de cinéma.

Abderrahmane Sissako, Jean-Jack Queyranne président de la région Rhône-Alpes et les élèves de la nouvelle école de cinéma.

© Jean-François Lixon
Bernard Pivot, venu en voisin était là aussi, tout comme Laurent Gerra, un ami du festival, qui a permis à un grand absent ce soir d'être quand même avec son public grâce à une extraordinaire imitation. Il s'agit de Bertrand Tavernier. Le réalisateur lyonnais, l'un des principaux animateurs de l'Institut Lumière et de ce festival se remet d'une opération. Mais, nous assure Thierry Frémaux, il sera là en fin de semaine.
Dario et Asia Argento

Dario et Asia Argento

© Jean-François Lixon
Entre une évocation de la carrière de Vincent Lindon, une série d'extraits des films de John Lasseter chez Pixar (Nemo, Cars, Monstres et Cie, Toy Story...) et une projection du premier film, la sortie des Usines Lumière, avec un projecteur d'époque, Thierry Frémaux a quasiment donné le coup d'envoi de l'Euro de foot en présence de la capitaine de l'équipe de France féminine, la Martiniquaise de Lyon Wendie Renard. Avec une dizaine de spectateurs, elle a envoyé des ballons dans le public ravi. On se demandait un peu ce que ça venait faire là, mais quitte à faire la fête !
Thierry Frémaux lance l'Euro 2016 !

Thierry Frémaux lance l'Euro 2016 !

© Jean-François
Avant la projection du film surprise "La fin du jour" de Julien Duvivier avec Louis Jouvet, Victor Francen et Michel Simon, Vincent Lindon est venu redire son amour du cinéma, de Duvivier, des acteurs de cette époque et de Jean-Paul Belmondo. Un Vincent Lindon ému, sincère et touchant. 
Vincent Lindon parle de son amour du cinéma

Vincent Lindon parle de son amour du cinéma

© Jean-François Lixon
Auparavant les comédiens réunis sur la scène, sauf Jean-Paul Belmondo qui se déplace avec difficulté, avaient en choeur déclaré ouvert le 7e festival Lumière, avant que le public ne le fasse de son côté. Ce fut enfin à l'invité d'honneur, dont le public a eu plaisir à retrouver la voix, de déclarer l'ouverture de cette fête du cinéma.
Depuis son fauteuil, Jean-Paul Belmondo déclare ouvert le 7e festival Lumière

Depuis son fauteuil, Jean-Paul Belmondo déclare ouvert le 7e festival Lumière

© Jean-François Lixon
Prochain grand rendez-vous, mardi soir 13 octobre pour l'hommage à Sophia Loren. Et dans toute la métropole des projections pour dès le matin, fêter le cinéma né à Lyon en 1895, il y a exactement 120 ans.