Les six prétendants aux Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere dévoilés

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 10/03/2014 à 14H54
Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos dans "La Vie d'Adèle" d'Abdellatif Kechiche

Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos dans "La Vie d'Adèle" d'Abdellatif Kechiche

© Alamode Film

C’est au pas de charge, à l’hôtel Scribe à Paris, qu’ont été officiellement présentés lundi les trois comédiens et trois comédiennes prétendants aux 33e Prix Romy Schneider et Patrick Deweare : Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux, Marine Vacth, Guillaume Gallienne, Reda Kateb et Pierre Niney.

Une très belle sélection de jeunes espoirs du cinéma français rassemblée au cours d'un déjeuner aujourd'hui, à l'exception malheureusement, sans que l’on sache pourquoi, de Léa Seydoux et Marine Vacth, respectivement nommées pour "La Vie d’Adèle" d’Abdellatif Kechiche et pour "Jeune et jolie" de François Ozon.

Adèle Exarchopoulos, César du Meilleur espoir féminin pour "La Vie d’Adèle" qui lui a également valu une Palme d’or à Cannes partagée avec Son réalisateur Abdellatif Kechiche et sa partenaire Léa Seydoux , nous a annoncé ses prochaines prestations dans les films dont les sorties sont prévues cette année : "Voyage vers la mère" de Mikhail Kozyrev-Nesterov et "Qui Vive" de Marianne Tardieu.
"La Vie d'Adèle" : la bande-annonce
Plus disert, Reda Ketab, sélectionné pour son rôle dans "Gare du Nord" de Claire Simon et "Les Petits princes" de Vianney Lebasque, a rappelé "l’importance des ancêtres, car il est essentiel d’aller voir ce qui s’est passé avant, en essayant de s’inscrire dans une chaîne." A ses yeux," si l’on découvrait Patrick Dewaere aujourd’hui, il serait qualifié  d’"acteur à gueule, qui n’est pas lisse, qui donne tout , investi d’énormément de générosité et d’authenticité. C’est pour ça qu’il reste et qu’on l’aime encore aujourd’hui."
Bande Annonce "Gare du Nord"
Le comédien est attendu cette année dans "Hippocrate" de Thomas Lilti, où il interprète un chirurgien algérien dans ce que Reda Kateb a qualifié de comédie dramatique, réalisée par un cinéaste qui est lui-même médecin, avec comme partenaire Vincent Lacoste et Jacques Gamblin. L’acteur a également entamé une carrière internationale depuis "Zero Dark Thirty" de Kathryn Bigelow, et il est notamment attendu dans la première réalisation de Ryan Gosling "Lost river" où il donne la réplique à Viggo Mortensen.

Arrivé en retard, Pierre Ninney est nommé pour son époustouflante incarnation d’Yves Saint Laurent dans le film éponyme de Jalil Lespert, au côté de Guillaume Gallienne en Pierre Bergé, également à l’affiche de ces 33e Prix Romy Schneider-Patrick Dewaere des jeunes espoirs du cinéma français.  Pierre Ninney nous a confié que "Patrick Dewaere était le premier acteur à lui avoir donné envie de faire du cinéma après l’avoir vu dans ‘Série noire’ d’Alain Corneau, d’où jaillissait son très grand charisme". "Le cinéma donne, à ses yeux, l’occasion de voir des fortes personnalités qui ont conscience du moment présent, ce qui existe au cinéma, mais pas forcément au théâtre, et c’est ce qui m’a marqué quand  j’ai vu les films de Patrick Dewaere."  Pierre Niney nous a annoncé enfin qu’il tournait cet été un thriller où il interprète un jeune écrivain sans pouvoir en dire plus. On le verra d’ici là dans une comédie, "Five" d’Igor Gotesman.
"Yves Saint Laurent" : la bande-annonce
Guillaume Gallienne est arrivée, tel le lapin d’"Alice au pays des merveilles", "Je suis en retard, je suis en retard…", prenant seulement le temps de poser pour le photo call et de s’entretenir avec Adèle Exarchopoulos, Reda Ketab, et Pierre Niney. Le comédien et réalisateur, qui partage une place de sociétaire à la Comédie Française avec Pierre Niney est un peu l’homme de l’année avec le succès critique et public de "Les Garçons et Guillaume à table !" qui vient de rafler cinq Césars sur 12 prix au total en France !
N’oublions pas, malgré son absence, Léa Seydoux,  vue cette année dans "La Vie d’Adèle" et "La Belle et la bête" de Christophe Gans, deux belles réussites du cinéma français dans deux genres très différents. Mais également Marine Vacth, révélée, comme Adèle Exarchopoulos en 2013 à Cannes, mais dans "Jeune et jolie" de François Ozon.

Ces très talentueuses comédiennes et comédiens, qui représentent en même temps un excellent cru 2013 du cinéma français, seront départagés pour les Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere 2014, le 7 avril prochain.