Le prix Claude Chabrol de Beaune pour "Coup de Chaud" de Raphaël Jacoulot

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/04/2016 à 14H38, publié le 01/04/2016 à 14H26
Carole Francket Jean-Pierre Daroussin dans "Coup de chaud" de Raphaël Jacoulot

Carole Francket Jean-Pierre Daroussin dans "Coup de chaud" de Raphaël Jacoulot

© TS Productions

Créé en 2011 suite à la disparition du grand réalisateur, le prix Claude Chabrol du festival du film policier de Beaune (jusqu'au 3 avril) a récompensé cette année "Coup de Chaud" de Raphaël Jacoulot, avec Jean-Pierre Daroussin. Sorti en l'été dernier, le film s'inspire d'un fait divers survenu en Haute-Saône.

L'histoire raconte le quotidien des habitants d'un petit village perturbé par un jeune homme un peu dérangé. Semeur de troubles, il est désigné par les villageois comme étant la source principale de tous leurs maux jusqu’au jour où il est retrouvé sans vie dans la cour de la maison familiale…

Reportage : E. Bezin / P. Ringenbach / A. Douay / R. Nectoux

https://videos.francetv.fr/video/NI_668959@Culture

Un film inspiré d'une réalité

Raphaël Jacoulot explique avoir été inspiré par un drame survenu en 2008 à Veze en Haute-Saône, près de chez lui. Un habitant avait poignardé de trois coups de couteau un homme détesté de tout le village : "J'étais troublé que des villageois, ni pires ni meilleurs que d'autres, aient pu être, à un moment donné, soulagés par la disparition violente de l'un des leurs, qu'ils tenaient pour responsables de leurs maux. J'y voyais quelque chose qui parlait de notre monde, de notre société. Une société malade qui se cherche en permanence des coupables."

Tout polar implique deux choses : d’abord une volonté métaphysique, ensuite une humilité. Ces deux choses sont presque une définition de l’artiste.

Claude Chabrol
Le prix Claude Chabrol avait  récompensé l'année dernière le film "La chambre bleue" de Mathieu Amalric .