Le Printemps du cinéma c'est 4 euros la séance du 17 au 19 mars

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Publié le 11/03/2019 à 18H36
L'affiche du 20e Printemps du Cinéma (2019).

L'affiche du 20e Printemps du Cinéma (2019).

© FNCF

Durant trois jours, du 17 au 19 mars, le 20e Printemps du cinéma propose un tarif unique de 4 euros la séance dans toutes les salles de cinéma de France, pour tous les films et à toutes les séances (hors majoration pour les films en 3D et Imax). La précédente édition, en 2018 avait attiré 3,1 millions de spectateurs, un record depuis dix ans.

Cette année, les acteurs Ramzy Bedia, Camélia Jordana, Doria Tillier et Guillaume de Tonquédec comptent parmi les ambassadeurs de l'évènement.

Premier parc de salles de cinéma en Europe, la France compte 5.909 écrans dans 2.046 cinémas. "Avec 200,5 millions d'entrées enregistrées en 2018, le cinéma demeure le premier divertissement culturel des Français. Les salles de cinéma sont des lieux d'expériences collectives et d'émotions partagées, essentielles au vivre ensemble au coeur de la cité", rappelle Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français, organisatrice de l'évènement.

Le Printemps du cinéma c'est 4 euros la séance du 17 au 19 mars Le Printemps du cinéma c'est 4 euros la séance du 17 au 19 mars

La Fête du court métrage en parallèle

Du 13 au 19 mars, les cinéphiles sont invités aussi à participer à la troisième édition de la Fête du court métrage qui proposera en France et à l'étranger de découvrir une sélection d'oeuvres de ce genre cinématographique, "lieu unique de renouvellement des écritures, espace de tous les possibles où se découvrent et s'exercent les nouveaux talents et dans lequel la liberté des créateurs s'exprime de manière éclatante", souligne le Centre national du Cinéma (CNC).

Toutes les régions sont concernées avec plus de 6.000 sites de projection (cinémas, médiathèques, écoles, hôpitaux, associations, bibliothèques, mairies...) dans trente villes ambassadrices dont Angoulême, Saint-Brieuc, Lyon, Marseille, Avignon, Brive... 

Le programme complet est à voir sur le site La Fête du Court.