Harcèlement, migrants, transgenre : 13e palmarès engagé du Mobile Film Festival

Mis à jour le 14/03/2018 à 12H25, publié le 14/03/2018 à 12H19
"Unsung Hero" (Héros Méconnu) est le gagnant du Grand Prix International du Mobile Film Festival

"Unsung Hero" (Héros Méconnu) est le gagnant du Grand Prix International du Mobile Film Festival

Le jury du 13e Mobile Film Festival présidé par Patrice Leconte a révélé son palmarès hier soir. Un choix très engagé qui récompense sept films du monde entier d'une minute tournés entièrement avec un smartphone. Cette année encore, les films osent aborder des thèmes d'actualité à l'état brut. Harcèlement, migrants, handicap et question de genre : un palmarès à l'image de la société actuelle.

Le palmarès du 13e Mobile Film Festival récompense cette année encore, des réalisateurs lauréats qui racontent une histoire en une minute. Des histoires fortes et puissantes qui se font l'écho d'un monde tourmenté. Le jury, présidé par le cinéaste Patrice Leconte et composé de professionnels du cinéma a particulièrement été touché par la gravité des thèmes abordés.

Sept films qui nous font faire le tour du monde : Inde, Mongolie, Iran, Hongrie, Italie, Tunisie et France. Sept films qui nous interpellent sur les questions des migrants, du genre, des peurs nocturnes, de la fraternité, du harcèlement et de la valeur des choses dans les yeux d’un enfant!

Emouvoir, séduire, partager, informer, faire monter les larmes ou lancer un sourire, tous les fims du Mobile Film Festival disent en une minute l'essentiel, Culturebox vous dévoile les films primés.  
  • "Unsung Hero" - de Vinamra Pancharia - Grand Prix International (seul film indien sélectionné cette année) -  La valeur des choses dans les yeux d’un enfant qui vit sur un tas d'ordure.
  • "Raahha" de Farshad Qaffari, Payam Laghari -  Prix de la mise en scène - Une famille syrienne tente de franchir la mer clandestinement...
  • "Monsters" de Manon Gaurin - Grand Prix de France -  Une jeune femme en proie à ses peurs et à tous ses fantomes
  • Leo never gives up (Leo ne renonce jamais) de Tamara Csillag - Prix d'inteprétation décerné à Csillag Tamara Szilvia - Un petit garçon appelle son père au téléphone. A l'autre bout du fil, une voix d'homme sur un visage de femme.
  • "Zulu Rema" d'Haithem Sakouhi. Gagnant du Prix du jury digital - Un jeune homme amputé des deux jambes danse aussi bien avec que sans. 
  • "Brother"de Boldbaatar Baasanjav. Prix SENS CRITIQUE & COUP DE COEUR du Jury - Une parenthèse rafraîchissante avec deux enfants qui jouent avec la neige en Mongolie.
  • "Yes, No" Matteo Tibiletti. Prix du Scénario - Dans le sillage du mouvement #MeToo, le réalisateur italien rappelle dans un champ contre champ très simple que quand c'est non, c'est Non !

     

Le vainqueur repart avec une bourse de 15 000 € et l'accompagnement par un producteur pour son prochain projet.