"Happiness Therapy" et "Amour" vainqueurs des "Oscars" du cinéma indépendant

Par @Culturebox
Publié le 24/02/2013 à 10H02
Bradley Cooper et Jennifer Lawrence dans "Happiness therapy".

Bradley Cooper et Jennifer Lawrence dans "Happiness therapy".

© DR

"Happiness Therapy" a raflé samedi les principales récompenses des Spirit Awards, les "Oscars" du cinéma indépendant, notamment pour son actrice Jennifer Lawrence.

"Happiness Therapy", une comédie romantique sur la rencontre entre un homme bi-polaire essayant de reconstruire sa vie après une douloureuse séparation (Brafley Cooper) et une jeune veuve instable (Jennifer Lawrence) est reparti avec les trophées de meilleur film, réalisateur et scénario pour David O'Russell, et de meilleur actrice pour Jennifer Lawrence.
L'actrice de 22 ans ajoute un trophée à sa collection, après son Golden Globe et son prix du Syndicat américain des acteurs, et se pose en favorite pour l'Oscar de la meilleure actrice, qui sera remis dimanche. "J'adore faire des films indépendants", a déclaré la jeune femme émue, assurant que dans ce type de production ce qui la motive "ce n'est pas l'argent mais la foi dans l'histoire et la passion". David O'Russell, dont le film concourt aux Oscars dans huit catégories, a dédié ses victoires à "toutes les familles qui ont un jour été confrontées aux troubles bipolaires ou ont été montrées du doigt pour une quelconque maladie mentale. Ce film est pour vous". 

Seule catégorie ayant échappé au film, le trophée du meilleur acteur, qui n'est pas allé à Bradley Cooper mais à John Hawkes, pour son rôle de paralytique découvrant la sexualité dans "The Sessions". Ce film, signé Ben Lewin, a également valu à Helen Hunt le trophée du meilleur second rôle féminin - une catégorie dans laquelle elle concourt également aux Oscars dimanche.
De Steven Soderbergh (Etats-Unis), avec : Channing Tatum, Alex Pettyfer, Matthew McConaughey - 1h50 - Sortie : 15 août   Lire la critique
Le prix du second rôle masculin est allée à Matthew McConaughey pour son rôle de patron de club de strip-tease masculin dans "Magic Mike" de Steven Soderbergh.
Le trophée du meilleur film étranger a été remporté par "Amour" de Michael Haneke, qui s'est réjoui de recevoir un prix "remis par un public jeune, quelque chose d'important pour un film qui traite d'un sujet aussi sérieux". Le film était en lice pour la France, contrairement aux Oscars où il concourt sous les couleurs autrichiennes pour le film étranger, et dans quatre autres catégories, dont meilleur film et meilleure actrice pour Emmanuelle Riva.