Film Francophone à Angoulême : Vive le cinéma québécois !

Par @Culturebox
Publié le 25/08/2013 à 13H12
Pierrette Robitaille et Romane Bohringer dans "Vic+Flo" de Denis Côté, en compéttion à Angouême 

Pierrette Robitaille et Romane Bohringer dans "Vic+Flo" de Denis Côté, en compéttion à Angouême 

© UFO Distribution

Le cinéma québécois est à l’honneur de cette 6ème édition du Festival du Film Francophone d’Angoulême. Outre la rétrospective de dix longs-métrages, deux films sont également en lice pour le Valois d’Or : « Gabrielle » de Louise Archambault et « Vic+Flo ont vu un ours » de Denis Côté. Autre événement : la signature en marge du festival d’un accord de coopération culturelle entre les deux pays.

Reportage : Jérôme Deboeuf

https://videos.francetv.fr/video/NI_137937@Culture

Sur les deux films québécois en compétition, « Gabrielle » de Louise Archambault a déjà obtenu le Prix du public lors de sa présentation mondiale au 66ème Festival de Locarno le 19 août dernier. Ce film raconte l’histoire d’amour compliquée entre Gabrielle, une jeune femme atteinte du syndrome de Williams, une maladie génétique qui entraîne notamment une déficience intellectuelle et un garçon également atteint d'une déficience.
« Un nouvel instrument pour renforcer les liens »

Concrètement, l'accord signé à Angoulême devrait se traduire par davantage de coproductions, de coopération entre le Québec et La France et pas seulement pour le cinéma mais dans tous les domaines artistiques (arts de la scène, arts plastiques ou numériques…). Cela concernera aussi un échange en termes d’expertise, de production et de diffusion. Pour Maka Kotto, ministre québécois de la Culture, « le Québec pourra s’illustrer aux côtés de la France » mais aussi accompagner davantage le développement de la culture francophone en Afrique.