"Belle et Sébastien" au Festival Lumière : séquence nostalgie

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/11/2013 à 17H08, publié le 17/10/2013 à 10H53
"Belle et Sébastien", une histoire intemporelle

"Belle et Sébastien", une histoire intemporelle

© Félix Bossuet - Nicolas Vanier

A Lyon, le Festival Lumière 2013 n’oublie pas les enfants. Le 16 octobre, ils étaient 4.500 à découvrir en avant-première le film de Nicolas Vanier « Belle et Sébastien » qui sort sur les écrans en décembre. Mais dans le public, il y avait autant d’enfants que de parents, voire de grands-parents qui ont gardé en mémoire la série d’origine, réalisée en 1960 par Cécile Aubry.

Reportage : Jean Perrier, Sandy Goldstein, Valérie Bonnier 

https://videos.francetv.fr/video/NI_139225@Culture

Chaque année, le Festival Lumière organise une séance pour les enfants (et les parents !). Après E.T. L’Extraterrestre en copie restaurée en 2012, le public a donc eu droit cette année à cette avant-première de « Belle et Sébastien ». Ce choix se justifiait d’autant plus à Lyon que le film a été tourné en Rhône-Alpes, dans le département de la Savoie.

Cécile Aubry, écrivain et scénariste à succès
Nicolas Vanier a donc mis ses pas dans ceux de Cécile Aubry, l’auteure et la réalisatrice de la série éponyme de 13 épisodes qui connut un immense succès dans les années 60. Un succès qui fut international et qui donna aussi naissance en 1981 à une déclinaison « manga ».
La pochette de la bande originale de la série télé

La pochette de la bande originale de la série télé

© DR
Comédienne, écrivain et auteur de scénarios, Cécile Aubry est décédée en juillet 2010 à l’âge de 81 ans. Après des débuts de danseuse et une formation au cours Simon, elle fut choisie par Henri-Georges Clouzot pour incarner sa  « Manon », film librement adapté du roman de l’abbé Prévost et qui remporta un Lion d’Or çà la Mostra de Venise en 1949.
La comédienne, écrivain et réalisatrice Cécile Aubry 

La comédienne, écrivain et réalisatrice Cécile Aubry 

© AFP
Après quelques films avec les studios américains, elle épousa Si Brahim el Glaoui, le fils du pacha de Marrakech.  Après avoir abandonné son métier d'actrice, elle devint écrivain pour enfants, adaptant elle-même ses romans pour la télévision. C’est ainsi que « Belle et Sébastien » vit le jour avec dans le rôle principal  Mehdi el Glaoui, qui n'est autre que le fils de  Cécile Aubry.

Interview du réalisateur Nicolas Vannier sur France 3 Poitiers. Il explique Sandrine Leclère comment il a choisi Felix Bossuet pour interpréter Sébastien.

https://videos.francetv.fr/video/NI_139309@Culture