Cannes 2018 : Martin Scorsese, un géant du cinéma en 6 films

Mis à jour le 09/05/2018 à 11H47, publié le 09/05/2018 à 11H20
Martin Scorsese sur le tournage de "Shutter Island" en 2010

Martin Scorsese sur le tournage de "Shutter Island" en 2010

© ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12

Le réalisateur américain reçoit le "Carrosse d'Or" pour le 50e anniversaire de la Quinzaine des réalisateurs ce mercredi 9 mai. Le Festival de Cannes rend ainsi hommage à un grand metteur en scène et à un défenseur inconditionnel du patrimoine cinématographique. Retour sur sa longue carrière en 6 films marquants.

1973

Mean streets : le premier succès populaire

Robert de Niro et Harvey Keitel dans Mean Streets (1973) de Martin Scorsese

Robert de Niro et Harvey Keitel dans Mean Streets (1973) de Martin Scorsese

© ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12
Le film raconte l'histoire de deux gangsters aux tempéraments opposés. Johnny Boy, petite frappe à l'attitude explosive, joué par Robert De Niro et Charlie, truand tiraillé entre sa foi et ses activités illicites. Charlie va tenter de sauver Johnny Boy de la situation périlleuse dans laquelle il s'est empêtré.

Scorsese démontre ici toute sa maîtrise de la mise en scène en proposant des plans audacieux, à l'image de la scène où Charlie erre dans un bar, complètement ivre. Et que dire de la musique du film, notamment celle de la séquence d'introduction qui reprend le tube des Ronettes "Be my Baby" avec des photogrammes usés du Little Italy de Scorsese
Mean Streets (1973) - Scène d'ouverture
Secret de tournage : Le producteur Roger Corman, content du travail de Scorsese sur Bertha Boxcar, a proposé de financer le film à condition de prendre exclusivement des acteurs afro-américains. En manque d'argent, Scorsese considère la proposition avant de la refuser après une offre de financement de la part de Warner Bros.
1976

Taxi Driver : Scorsese séduit le Festival de Cannes

Robert De Niro joue le rôle de Travis Bickle dans Taxi Driver de Martin Scorsese (1976)

Robert De Niro joue le rôle de Travis Bickle dans Taxi Driver de Martin Scorsese (1976)

© ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12
Taxi Driver est le résultat de la première collaboration avec le scénariste Paul Schrader. Dans ce film, Robert de Niro joue le rôle de Travis Bickle, un chauffeur de taxi insomniaque qui déambule dans les rues de New-York. Ce dernier n'arrive à trouver le sommeil que dans des cinéamas pornographiques où il observe la décadence d'une société qu'il exècre. 

Le film illustre la descente aux enfers d'un homme désespéré qui cherche par tous les moyens la reconnaissance de ses pairs. L'existence routinière de Travis Bickle est perturbée par sa rencontre avec une prostituée mineure, jouée par Jodie Foster, qu'il tente de libérer des griffes de son proxénète, interprété par Harvey Keitel. 
Secret de tournage : Afin de réaliser ce film, Martin Scorsese a réalisé de nombreux entretiens avec des chauffeurs de taxis pour reconstituer fidèlement l'ambiance des rues de new-yorkaises dans les années 70.
1980
Raging Bull : le "method acting" au service d'un grand biopic
Robert De Niro dans la peau du boxeur Jake LaMotta dans Raging Bull de Martin Scorsese (1980)

Robert De Niro dans la peau du boxeur Jake LaMotta dans Raging Bull de Martin Scorsese (1980)

© United Artists
En 1980, Martin Scorsese réalise son premier biopic sur le monde de la boxe. Raging Bull raconte l'histoire vraie du boxeur d'origine italienne Jake Lamotta à travers sa rivalité avec Sugar Ray Robinson.

Le film en noir et blanc alterne entre des scènes de combat sur le ring très stylisées et des scènes de vie quotidienne à l'intensité dramatique déchirante. Comme souvent chez Scorsese, le schéma est celui de l'ascension fulgurante suivie d'un inévitable déclin.
Bande-annonce de Raging Bull (1980) de Martin Scorsese
Secret de tournage : Robert De Niro, soucieux de donner un portrait fidèle du boxeur a enfilé les gants et s'est entraîné sous la coupe de LaMotta. Pour gagner le poids requis pour incarner Jake LaMotta (27 kilos) dans la dernière partie du film, De Niro a fréquenté les meilleurs restaurants parisiens pendant trois mois.
1990
Les affranchis : le film de gangsters par excellence
Joe Pesci, Ray Liotta et Robert De Niro dans Les Affranchis (1990) de Martin Scorsese

Joe Pesci, Ray Liotta et Robert De Niro dans Les Affranchis (1990) de Martin Scorsese

© WARNER BROS / Collection ChristopheL
Pour les amoureux des lasagnes et de la sauce bolognaise de maman, ce film est le plat de résistance de l'oeuvre de Scorsese. Scorsese revient ici au film de gangsters, 17 ans après son dernier long-métrage sur le sujet. On retrouve ses acteurs fétiches comme Robert De Niro, Joe Pesci ou Paul Sorvino aux côtés d'un petit nouveau, Ray Lyotta, qui joue le rôle principal.

Henry Hill est un jeune italo-irlandais dont la seule ambition est d'intégrer la mafia mais ses origines l'empêchent d'accéder aux plus hauts échellons de la pègre. Malgré cela, il construit un empire basé sur l'acheminement de drogue, rapidement mis en péril par son addiction à la cocaïne.
Les Affranchis (1990) - La cuisine en prison
Secret de tournage : La mère de Tommy DeVito (Joe Pesci) est en réalité celle de Martin Scorsese. La scène du repas où Tommy emprunte le couteau de cuisine est d'ailleurs largement improvisée.
1995
Casino : une odyssée épique à Las Vegas
Robert De Niro dans Casino (1995) de Martin Scorsese

Robert De Niro dans Casino (1995) de Martin Scorsese

© ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12

Cinq ans après Les Affranchis, Scorsese revient vers le thème des syndicats frauduleux et de la pègre avec Casino. L'action se passe à Las Vegas, où Sam Rosthein, plus connu comme "Ace", dirige le casino Tangiers. Nommé par la mafia de Chicago, Sam gère son établissement d'une main de fer, avec une aversion prononcée pour la tricherie.

Casino explore des thèmes chers à Martin Scorsese tels que la trahison, les drogues et la décadence. L'antihéros, infaillible en apparence, est entraîné dans sa chute par son ami, le sanguin mafieux Nicky Santoro (Joe Pesci) et sa femme Ginger, interprétée avec brio par Sharon Stone.

Casino (1995) - La scène des pieds sur la table

Secret de tournage : C'est la dernière fois que Scorsese a tourné avec Robert De Niro, après huit collaborations, avant l'annonce du nouveau projet du réalisateur, The Irishman, prévu pour 2019.

2013
Le Loup de Wall Street : les déboires du monde de la finance
Leonardo DiCaprio dans le rôle de Jordan Belfort dans Le Loup de Wallstreet (2013) de Martin Scorsese

Leonardo DiCaprio dans le rôle de Jordan Belfort dans Le Loup de Wallstreet (2013) de Martin Scorsese

© PARAMOUNT PICTURES / ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12
Martin Scorsese s'inspire une nouvelle fois d'une histoire réelle, celle du trader Jordan Belfort qui a monté un empire financier grâce à une série de combines et d'arnaques. Avec son associé Donnie (Jonah Hill), il vit une existence fantasque, entre lancer de nain en plein bureau et consommation de drogues au petit-déjeuner.

Tard dans sa carrière, Scorsese signe une comédie noire et réussit le pari de dénoncer le monde de la finance en affichant ses excès en tout genre.
Le Loup de Wallstreet (2013) - Le régime de drogues journalier
Secret de tournage : Le film détient le record du nombre de "Fuck" et de ses dérivés avec 506 insultes en trois heures, devançant ainsi d'autres films de Scorsese comme Casino (422 "fuck") et Les Affranchis (300).