Cannes 2018 : "En liberté !" un hilarant thriller signé Pierre Salvadori

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/05/2018 à 14H21, publié le 15/05/2018 à 16H05
Pio Marmai et Adèle Haenel dans "En liberté"

Pio Marmai et Adèle Haenel dans "En liberté"

© Memento Films Distribution

"En liberté !" de Pierre Salvadori était projeté à la Quinzaine des Réalisateurs. Une histoire absolument dramatique traitée sur un mode complètement burlesque. La veuve d'un policier admiré de tous apprend qu'il s'agissait en fait d'un ripoux. Quand l'homme condamné à sa place sort de prison, elle décide de rattra per cette injustice.

La note Culturebox

4
4/5
Autant le dire tout de suite, la scène d'ouverture de "En liberté !"  (le point d'exclamation est primordial) projette le spectateur dans un abime de perplexité. Une descente de flics hyperviolente chez des trafiquants de drogue tourne très vite au grand guignol. Du sang partout, un policier héroïque qui passe au travers de tout, les balles, les murs, les coups de poings et de tête... Le tout traité de manière absolument réaliste. Mais où sommes-nous tombés ?

Nous sommes au coeur d'un paradoxe jubilatoire, et pour une fois le mot n'est pas galvaudé ! Pierre Salvadori a imaginé une histoire tragique (voir le synopsis) qui aurait pu prêter à la réalisation d'un film très sombre et se prenant au sérieux comme le cinéma français sait nous en proposer régulièrement. Mais Salvadori va la traiter sur un mode délirant. De cette imbrication du dramatique et du burlesque, l'un renforçant l'autre, surgit un ton complètement original qui va durer tout le temps du film sans jamais lasser.

Reportage : France 3 Côte d'Azur H. Migout, F. Tisseaux, A. Chardon

https://videos.francetv.fr/video/NI_1235371@Culture


Adèle Haenel ("Suzanne", "Les combattants", "120 battements par minute") inscrit pour la première fois son nom à la distribution d'un film d'humour. Le choix de cette comédienne grave et profonde pour interpréter le rôle principal d'Yvonne se révèle absolument judicieux. Elle se promène avec un sérieux déconcertant dans ce délire généralisé, chacune de ses décisions prises pour arranger les choses ne faisant que les empirer ! 
Adèle Haenel, Pio Marmaï et Damien Bonnard lors de la séance de questions/réponses après la projection à la Quinzaine des Réalisateurs le 14 mai 2018

Adèle Haenel, Pio Marmaï et Damien Bonnard lors de la séance de questions/réponses après la projection à la Quinzaine des Réalisateurs le 14 mai 2018


Autour d'Yvonne, trois hommes, Santi (Vincent Elbaz) son mari le ripoux décédé, Antoine (Pio Marmaï) le faux coupable dévoreur d'oreilles et Louis (Damien Bonnard) le collègue flic amoureux d'elle depuis toujours. Sans autres effets comiques que les trouvailles parfois géniales de la mise en scène et des dialogues, Pierre Salvadori leur confère un pouvoir comique inattendu. Il emprunte son délire autant au cinéma anglais qu'au burlesque américain de toutes les époques. Un comique qui, cependant, laisse une petite place à la poésie et à la romance mais surtout sans jamais se prendre au sérieux. Même dans les rêveries d'un enfant glorifiant la mémoire de son père, il parvient à glisser une saine dérision.
Adèle Haenel et  Damien Bonnard dans "En liberté !"

Adèle Haenel et  Damien Bonnard dans "En liberté !"

© Memento Films Distribution

Faut-il préciser que la mécanique comique fonctionne à plein ? D'une précision horlogère, les gags inattendus ou récurrents (ah, le tueur en série essayant en vain de se dénoncer à la police !) tombent pile au bon moment, ne s'étirent jamais inutilement. Un amoureux des Marx Brothers, des Monty Python et même de Pierre Etaix peut y trouver son compte. Le délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs, Edouard Waintrop, précisait lors de la rencontre avec le public que "En Liberté !" est un film à revoir. Il a raison, histoire de profiter de toutes les situations et de tous les gags en acceptant de se laisser à nouveau surprendre tout en sachant là où il nous mènent. 
A droite le réalisateur Pierre Salvadori et ses trois comédiens sur la scèn de la Quinzaine des Réalisateurs le 14 mai 2018

A droite le réalisateur Pierre Salvadori et ses trois comédiens sur la scèn de la Quinzaine des Réalisateurs le 14 mai 2018

© Jean-François Lixon

La fiche

Genre : Comédie policière
Réalisateur : Pierre Salvadori
Interprètes : Adèle Haenel, Pio Marmai, Audrey Tautou, Vincent Elbaz, Damien Bonnard
Pays : France
Durée : 1h47
Sortie : 31 octobre 2018

Synopsis : Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.