Cannes 2018 : "Climax" du sulfureux Gaspard Noé bouscule le festival

Par @Culturebox
Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 17/05/2018 à 13H36, publié le 14/05/2018 à 09H40
"Climax" de Gaspard Noé : l'affiche

"Climax" de Gaspard Noé : l'affiche

© Wild Bunch Distribution

Après le film sous narcotique "Enter the Void" en 2009, "Irréversible" qui a fait scandale en 2002 et "Love" (2015), Gaspard Noé chamboule cette année la Quinzaine des réalisateurs de Cannes qui fête ses 50 ans avec "Climax". Un film sur la répétition d’une troupe de danseurs qui part totalement en vrille. Un film déjà présenté comme le choc de cette 71e édition du festival .

Gaspard Noé n’est pas un provocateur, même si de film en film, depuis son moyen métrage "Carne" (1991), il enquille les scandales ou l’aversion. Noé sent son époque et tacle là où ça fait mal. Exemple : quand on lui reproche de filmer le viol en temps réel de Monica Bellucci dans "Irréversible", il devance de 16 ans l’affaire Weinstein et contre quoi tout le monde s’offusque depuis 10 mois sur le traitement des femmes.
"Climax" : le teaser
"Climax" est encore cette fois-ci en avance sur son temps car il est en phase totale avec le présent. Le film, qui fait une nouvelle fois le buzz sur la Croisette est qualifié de "choc" par ceux qui l’ont vu. Le film a été tourné en 15 jours en février dernier, Gaspard Noé laissant largement cours à l'improvisation de ses acteurs, sur un scénario écrit au jour le jour...

Une claque qui rappelle celle de "La Grande bouffe" de Marco Ferreri en 1973 à Cannes. Une substance psychotrope s’est invitée dans la sangria offerte à une troupe de danseurs en répétition.  Elle va faire basculer la fête dans le chaos. Sofia Boutella ("Star Trek sans limites") y tient le premier rôle. On n’a pas fini d’en parler… Le film sort le 19 septembre.

LA FICHE

Genre : Drame
Réalisateur : Gaspard Noé 
Pays : France
Acteurs :  Sofia Boutella
Durée : 1h35
Sortie : 19 juin 2018

Synopsis : Naître et mourir sont des expériences extraordinaires. Vivre est un plaisir fugitif.