Cannes 2016 : "Le Bon Gros Géant", jolie lecture de Roald Dahl par Spielberg

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/07/2016 à 15H43, publié le 14/05/2016 à 16H06

https://videos.francetv.fr/video/NI_760289@Culture

Présenté hors compétition, "The BFG" est un film pour enfants signé Steven Spielberg. Entre prise de vues réelles et animation numérique, il reprend un roman du célébrissime auteur gallois pour la jeunesse Roald Dahl. Adaptation très réussie qui saura aussi plaire aux adultes.

La note Culturebox

4
4/5
Steven Spielberg monte à nouveau les marches du palais des festivals de Cannes trois ans après en avoir présidé le jury. Cette fois, il présente hors compétition "The BFG", en français : "Le BGG : Le Bon Gros Géant", son dernier film coproduit notamment par Disney et Amblin. 

Reportage France 2 : P.Deschamps / J.Beckrich / G. Beaufils / V. Bouffartigue / J-P. Bosch / P. Goldmann

https://videos.francetv.fr/video/NI_703653@Culture


Cinq ans et trois films après "Tintin et le secret de la Licorne", Steven Spielberg signe donc un nouveau film essentiellement destiné aux enfants. Plus réussi que l'adaptation de l'oeuvre de Hergé, cette aventure conduit une petite orpheline à sauver le monde des assauts de géants dévoreurs d'enfants. Ces ogres seront vaincus grâce à l'aide du plus chétif d'entre eux, un nain de sept mètres de haut, chasseur de rêves et végétarien, mais avec aussi un sérieux coup de main d'Elizabeth II, la reine d'Angleterre !

La bande annonce en VOSTF de "Le BGG : Le bon Gros Géant"

L'imaginaire

Speilberg sait raconter des histoires, et surtout celles qui font appel à l'imaginaire enfantin prêt à croire à tout ce qui pourra l'emmener loin du quotidien. La plupart des adultes ne demandant qu'à retrouver leur âme d'enfant, "Le Bon Gros Géant" avait tout pour faire un "bon spielberg". Sophie, la petite orpheline enlevée à Londres par un géant chasseur de rêves est une cousine d'Elliott, le copain de "E.T." Comme lui, elle devient la meilleure amie d'un être hors du commun dont on ignore au commencement de l'histoire s'il est un "bon" ou un "méchant". Terrorisé par les autres géants anthropophages et rustres, le BGG, pacifique et végétarien, ne sait pas quoi faire et c'est donc Sophie qui va avoir la bonne idée. Puisque l'île des Géants appartient au Royaume-Uni, elle décide d'aller demander l'aide de sa très gracieuse Majesté. Ce qui nous vaut la meilleure scène du film, la réception du BGG au palais de Buckingham, clin d'oeil très réussi et plein d'humour, aux aventures de Gulliver à Lilliput.

Le BGG et Sophie

Le BGG et Sophie

© Storyteller Distribution Co., LLC. All Rights Reserved

La manière Spielberg

Il faut remercier ici Steven Spielberg d'avoir su résister aux sirènes de la 3D. L'usage du relief n'aurait rien apporté au réalisme et à la qualité de l'image en 2D. Le choix était judicieux de laisser aller la poésie s'installer sans le filtre souvent déplaisant des lunettes de conversion. Le mélange de la réalité et du virtuel fonctionne d'autant mieux que les géants, par exemple, ne sont pas rendus de la façon la plus réaliste possible. Le réel et l'imaginaire cohabitent à la manière Spielberg, dans "E.T." mais aussi dans "Jurassic Park" ou "A.I. Intelligence Artificielle".

Roald Dahl

Le roman d'origine date de 1982 et il est signé de Roald Dahl (1916-1990). Auteur de livres dont un bon nombre sont destinés aux enfants ("Charlie et la Chocolaterie" notamment, adapté par Tim Burton, ou son premier roman "The Gremlins"), il est aussi scénariste ("Chitty Chitty Bang Bang" ou "On ne vit que deux fois" ainsi que de nombreux épisodes de "Alfred Hitchcock presents"). 

L'affiche de "Le BGG"

L'affiche de "Le BGG"

© DR

"BGG : Le Bon Gros Géant"
Film américain, britannique et canadien de Steven Spielberg
1h55
avecRuby Barnhill, Mark Rylance, Rebecca Hall 
Sortie en France le 30 juillet 2016