Cannes 2018 : "Les Filles du soleil", la première féministe d'Eva Husson au festival

Mis à jour le 14/05/2018 à 11H19, publié le 04/05/2018 à 09H00
Golshifteh Farahani dans "Les Filles du soleil" d'Eva Husson

Golshifteh Farahani dans "Les Filles du soleil" d'Eva Husson

© Wild Bunch Distribution

Lauréate du festival du cinéma européen des Arcs en 2015, avec "Gang Bang (une histoire d’amour moderne)", Eva Husson se retrouve pour la première fois à Cannes, et en compétition, avec "Les Filles du soleil", un film de guerrières au Kurdistan afghan.

Lire la critique de Lorenzo Ciavarini

Eva Husson est une des trois réalisatrices en compétition, pour ce premier Cannes après l’affaire Weinstein.
Golshifteh Farahani dans "Les Filles du soleil" d'Eva Husson

Golshifteh Farahani dans "Les Filles du soleil" d'Eva Husson

© Maneki Films
A travers l’histoire d’une commandante d’un bataillon de femmes combattant pour la libération de leur ville, et sa rencontre avec une journaliste, c’est aussi la place de la femme dans l’islam que défend "Les Filles du soleil".

LA FICHE

Genre : Drame
Réalisateur : Eva Husson 
Acteurs : Golshifteh Farahani, Emmanuelle Bercot, Zübeyde Bulut
Durée : 1h55
Sortie : 21 novembre 2018

Synopsis : Au Kurdistan, Bahar, commandante du bataillon Les Filles du Soleil, se prépare à libérer sa ville des mains des hommes en noir, avec l’espoir de retrouver son fils. Une journaliste française, Mathilde, vient couvrir l’offensive et témoigner de l’histoire de ces guerrières d’exception. Depuis que leur vie a basculé, toutes se battent pour la même cause : la femme, la vie, la liberté.