Cannes 2018 : "Heureux comme Lazzaro", retour de l'Italienne Alice Rohrwacher

Mis à jour le 16/05/2018 à 01H52, publié le 04/05/2018 à 14H52
"Heureux comme Lazzaro" d'Alice Rohrwacher

"Heureux comme Lazzaro" d'Alice Rohrwacher

© Tempesta 2018

Grand prix du Festival de Cannes en 2014 avec "Les Merveilles", l’Italienne Alice Rohrwache retrouve la compétition avec "Heureux comme Lazzaro", un drame rural qui voit la réalisation d’un jeune paysan, à l’image d’un candide sur la route de la maturité.

Alice Rohrwache avait déjà projeté son premier long métrage, "Corpo Celeste" à la Quinzaine des réalisateurs en 2011.
"Heureux comme Lazzaro" d'Alice Rohrwacher

"Heureux comme Lazzaro" d'Alice Rohrwacher

© Tempesta 2018
Dans "Les Merveilles", Alice Rohrwache dirigeait ses deux sœurs Alba Rohrwacher et Monica Bellucci au sein d'un film intimiste qui, comme "Heureux comme Lazzaro", se déroulait à la campagne.

Dans "Heureux comme Lazzaro", le jeune Lazzaro, paysan dans une ferme, vit à l’écart du monde dans un monde suspendu dans le temps. Il va devenir l’ami de la marquise toute puissante qui règne sur ce territoire, et grâce à lui, s’ouvrir au monde.

LA FICHE

Genre : Drame
Réalisateur : Alice Rohrwache  
Pays : Italie / France / Suisse / Allemagne
Acteurs : Adriano Tardiolo, Tommaso Ragno, Nicoletta Braschi, Alba Rohrwache , Sergi Lopez
Durée : 2h10
Sortie : prochainement

Synopsis : Lazzaro, un jeune paysan d’une bonté exceptionnelle vit à l’Inviolata, un hameau resté à l’écart du monde sur lequel règne la marquise Alfonsina de Luna. La vie des paysans est inchangée depuis toujours, ils sont exploités, et à leur tour, ils abusent de la bonté de Lazzaro. Un été, il se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la marquise.  Une amitié si précieuse qu’elle lui fera traverser le temps et mènera Lazzaro au monde moderne.